Nigéria : libération d'une vingtaine d'enfants enlevés par des hommes armés


Des hommes armés ayant kidnappé la semaine dernière 21 enfants travaillant dans une ferme dans l'Etat de Katsina, dans le nord-ouest du Nigeria, ont libéré tous leurs otages, a annoncé dimanche la police.

Dimanche dernier, des dizaines d'hommes armés avaient envahi à moto une ferme située en dehors du village de Mairuwa, enlevant les enfants, selon un porte-parole de la police de Katsina et un responsable local.

Ces sources avaient dans un premier temps rapporté l'enlèvement de 39 enfants, le responsable local ayant précisé que les ravisseurs exigeaient une rançon de 30 millions de nairas (68.000 euros) pour leur libération.

Mais samedi soir, le porte-parole de la police de Katsina, Gambo Isah, a déclaré que tous les otages - en réalité 21 - ont été libérés.

"C'est avec une grande joie que j'annonce la libération des 21 travailleurs enlevés. Ils ont été réunis avec leurs familles", a déclaré M. Isah dans un communiqué, précisant qu'une enquête était en cours.

Le porte-parole de la police n'a pas précisé si une rançon avait été versée pour obtenir la libération des otages qui, selon lui, incluaient 17 filles et quatre garçons, âgés de 15 à 18 ans.

Les bandes armées, appelées localement « bandits », terrorisent les États du nord-ouest et du centre du pays le plus peuplé d’Afrique, pillant, enlevant et tuant les villageois.

Les otages sont généralement relâchés après le paiement d’une rançon aux gangs qui trouvent refuge dans la vaste forêt de Rugu, à cheval sur les États de Zamfara, Niger, Katsina et Kaduna.

Dimanche 6 Novembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :