Mermoz : La célébration du «Laylatoul Khadr» se perpétue chez Cheikh Béthio

Les « Thiantacounes » continuent à se réunir pour célébrer la Nuit du Destin. Une fois encore, des bâches ont été érigées, à Mermoz, dans la nuit du jeudi à vendredi, pour accueillir les disciples venus répondre à l’appel de Serigne Saliou Thioune, l’aîné de Cheikh Béthio.

Assis sur des tapis ou des nattes devant le domicile du défunt guide des « Thiantacounes », ils ont récité par petits groupes des versets du Coran et des « khassaïdes », poèmes écrits par Cheikh Ahmadou Bamba.

Le « ziar », le traditionnel « berndel », des chants, les disciples de toutes les générations restent très attachés à cette célébration aussi en hommage à leur défunt guide.

Des chants mettront fin, à n’en pas douter, à cette belle fête aux allures à la fois mondaines et religieuses.

Serigne Saliou Thioune, fils du défunt guide des « Thiantacones », est revenu sur l’essence de la célébration du «Laylatoul Khadr». Selon lui, c’est son homonyme qui avait donné le ndiguel à Cheikh Béthio de célébrer la Nuit du Destin.

À l’en croire, beaucoup ne peuvent pas connaître ce que la célébration du «Laylatoul Khadr» apporte comme bienfait. Et pour lui, rien n’est trop beau ni trop cher pour le célébrer.


Vendredi 30 Avril 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :