Médina Chérif (Kolda) : les agents du FERA accusent le maire de bloquer leurs salaires depuis quatre mois...


Les 30 agents du Fonds d'entretien routier (FERA) en foulards rouges accusent le maire de bloquer leur salaire depuis quatre mois. Ces derniers estiment que malgré celà, ils continuent de travailler. Et leur superviseur Alassane Gano précise que cette situation asphyxie leurs familles depuis tout ce temps. C'est pourquoi, il interpellent l'État pour un retour à la normale. Et dans cette dynamique, nous avons essayé de joindre par téléphone le maire de la commune à plusieurs reprises, en vain.
 
À en croire Alassane Gano,  "depuis quatre mois, le maire bloque nos salaires. D'ailleurs, je me suis déplacé à son bureau pour avoir des explications. Et sur place, voilà ce qu'il m'a servi : " je ne vais pas signer vos états de paiement. Je pense qu'il se dit que comme nous ne sommes pas du même camp, il ne va pas signer. Aujourd'hui, le maire asphyxie nos familles sans raison."
 
Dans la foulée, il précise " tous les agents sont assidus en travaillant du lundi au vendredi de 8 heures à 13 heures. Et nous travaillons avec des moyens rudimentaires avec des coupes seulement. Pour preuve, nous avons des collègues qui font 30 kilomètres aller et retour pour faire leur travail. C'est pourquoi, nous pensons que le maire n'a aucune considération pour nous. À la limite, il nous humilie sans raison valable avec cette situation."
 
Dans la même dynamique, il soutient que "nous sommes des responsables avec des familles à nourrir. Nous ne demandons qu'à être rétabli dans nos droits. Nous interpellons l’État au premier rang duquel le président de la République Macky Sall, le ministre des infrastructures, le DG du FERA pour décanter notre situation. On ne sait plus à quel saint nous vouer tellement notre situation est déplorable!"
Lundi 31 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :