Mbour : Une affaire de mœurs divise les populations du quartier Téfess et atterrit aux flagrants délits.


Le quartier Téfess est frappé par une recambolesque affaire de mœurs. Une situation qui a pris une tournure insoupçonnée. Tout est parti d'une rencontre que le sieur L.G a eu avec sa copine S.B en amoureux. L'homme en a profité pour filmer  sa copine S.B toute nue. 

Par excès de confiance, L.G remettra son portable à son ami, qui à son tour va faire fuiter la vidéo... Du coup, l'affaire se propagera dans tout le quartier et la famille de la jeune fille choquée, va introduire une plainte à la gendarmerie.

Cependant, d’affaire de mœurs, le dossier va évoluer en convoyage de candidats à l’émigration clandestine. L. B sera poursuivi dit-on pour avoir convoyé une pirogue dans le cadre de l'immigration clandestine occasionnant la mort du jeune footballeur Doudou Faye.

Une affaire rejetée  par son avocat maître Tall. Selon l'avocat de L. G, maître Abdoulaye Tall parle de confusion  de personnes. "Les frères Guèye sont poursuivis pour association de malfaiteurs, trafic de migrants, mise en danger de la vie d'autrui. Pour ne pas entrer dans le fond du dossier, les enquêteurs croyaient avoir affaire à des convoyeurs. Leur seul tort est d'être le voisin du passeur qui a été à l'origine de la mort du jeune Doudou Faye de Saly... Une erreur de personne raison pour laquelle le tribunal le tribunal a décidé de renvoyer l'affaire jusqu'au 27 de ce mois et elle a en tiré les conséquences. Et nous pensons que dossier est vide.. " a déclaré maître Tall.

 Cependant cette affaire a occupé la une de beaucoup de journaux au Sénégal et à l'étranger parlant de convoyeurs du jeune Doudou Faye arrêtés à Mbour.. Un état de fait qui fait dire à l'avocat." Y'a des dossiers qui ont été internationalisés et au finish la montagne a accouché d'une souris. Ça c'est la liberté de la presse", dira maître Tall.

Au quartier Téfess, les deux familles ne se parlent plus. Pour preuve, selon un des frères de L. G, cette histoire de mœurs a duré plus de 6 mois et la famille  de la jeune fille en a profité pour donner de fausses nouvelles aux gendarmes. Rendez-vous sera donné  le 27 avril au tribunal de Grande instance de Mbour... 
Mercredi 21 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :