Maouloud 2020 : Ces mauvais comportements et attitudes qui préoccupent le Khalife général des Tidianes, Serigne Ababacar Sy Mansour.


La cérémonie officielle de la Maouloud (naissance du Prophète Mohamed) n’ayant pas eu lieu à Tivaouane, le Khalife général des Tidianes a, malgré tout, tenu à faire sa déclaration annuelle. Il s’agit de ce discours traditionnel prononcé à chaque cérémonie officielle de Gamou par l’autorité religieuse. 
Serigne Ababacar Sy Mansour a entamé ses propos en remerciant Dieu (LSI) pour nous avoir gratifié d'un être aussi valeureux que le meilleur des hommes, Seydina Mohamed (Psl).
 
‘’Nous devons remercier Allah (Swt), notre Créateur pour, entre autres, nous avoir donné un prophète comme Seydina Mohamed (Psl). Celui qui a été honoré d’un être comme l’Élu de Dieu, ne devrait pas jouer avec. Je suis certain que si on connaissait son importance et sa valeur, nous tous allions en profiter autant que possible. Il nous faut lui donner la place qui lui convient’’, a dit le Khalife. Des propos reportés par El Hadj Pape Makhtar Sy, au nom du Khalife général des Tidianes.
 
Pour Serigne Ababacar Sy Mansour, le Maouloud devrait être une fête mondiale célébrée par toutes les communautés. ‘’Le Gamou n’est pas à l’image de la Tabaski ou de la Korité, mais elle est une fête qui symbolise l’essentiel des fêtes religieuses. Parce que tous les bienfaits, dans ce monde, ont été créés en son honneur. C’est une fête qui devrait être fêtée par toutes les communautés, qu’elles soient de confession musulmane ou non’’. Le Khalife de dénoncer la banalisation des grands péchés. 
 
‘’Dans ce monde où des gens se comportent pire que des animaux, où l’adultère est commis sans honte, des femmes mariées copient des non-musulmans et s’offrent des maitresses et des amants, il nous faut retourner vers Dieu. Les mauvaises habitudes foisonnent, les jeunes boivent de l’alcool et consomment de la drogue. Des gens adoptent des comportements déplorables. Les bassesses ont pris le dessus sur les bonnes actions. Les gens ne respectent plus leurs devoirs. Dans les services, des agents de la fonction publique vont au bureau à des heures indues et rentrent avant l’heure. Certains ne respectent plus leur devoir, vis-à-vis de la population, il se nourrissent de biens illégaux’’.
 
Beaucoup de gens ne vivent plus avec des biens acquis licitement. Des jeunes se prostituent pour des biens éphémères. N’eut été la miséricorde divine, nous tous allions être punis comme des populations qui nous avaient précédé. Nous devons gérer nos responsabilités, le jour du jugement dernier, tout responsable répondra de ses actes et de ceux des personnes qui étaient sous sa responsabilité.  Aux pères, il leur sera reproché d’avoir laissé les membres de leur famille faire comme ils veulent. Des comptes pourront alors être demandés à ce dont les femmes (filles, épouses) se dépigmentaient et portaient des habits indécents’’, a dit le porte-parole du jour.
 
 
Abordant la question des caricatures faites sur le prophète Mohamed (Psl), il a relevé que de telles tentatives ne datent pas d’aujourd’hui. Toutefois, le Khalife dit dénoncer cela du fond de son cœur. ‘’Nous sommes foncièrement contre et nous le fustigeons fermement. Il est dit que le pardon peut être accordé à celui qui s’est apostasié, mais celui qui caricature le prophète mérite la mort’’.
 
Le Khalife d’appeler à la culture de la paix. ‘’Nous avons besoin de la paix sociale dans ce monde, quelle que soit notre confession religieuse’’, a-t-il dit. Il en a profité pour faire quelques précisions à l’endroit des fidèles. ‘’Je n’ai jamais demandé à ce que le Maouloud ne soit pas célébré. J’ai opté pour le report, cette année, pour protéger la santé publique. La santé passe avant tout. Mais ceux-là qui ont ouvert les mosquées ne doivent pas être critiqués. C’est leur choix. Mais ceux-là qui ont préféré la fermeture des lieux de culte aussi ne doivent pas être critiqués’’, a indiqué le Khalife El Hadj Pape Makhtar Sy qui transmettait un long message du Khalife. Ce dernier en a profité pour présenter d’ailleurs, les condoléances de la famille de Mame Maodo Sy aux proches des jeunes candidats à l’émigration irrégulière décédés en tentant de regagner l’Europe par voie maritime.
Jeudi 29 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :