Mali : le Colonel Assimi Goïta promet d'organiser les élections aux « échéances prévues »


Le Colonel Assimi Goïta a officiellement pris fonction ce lundi 7 juin en tant que président de la transition au Mali.

Dans son discours d’investiture, le nouvel homme fort de Bamako a rappelé que « nous avons une responsabilité historique (…) de transcender nos divergences pour sécuriser notre pays ».

Le nouveau président de la transition entend « imprimer une nouvelle dynamique » dans la gestion des affaires étatiques.

Il s’est engagé à conduire la transition à bon port. En clair, les élections seront organisées aux échéances prévues. Selon un calendrier arrêté par le gouvernement déchu, les présidentielles devaient se tenir au mois de février 2022. En octobre 2021, un référendum est prévu pour adopter ou non une nouvelle charte fondamentale.

Pour montrer sa bonne foi et gagner le cœur des maliens, le Colonel Assimi Goïta a décidé de réduire le train de vie de l'Etat. Il a donné l'exemple en supprimant 2/3 du fonds de souveraineté du président, soit 1,8 milliard.

Dans son allocution, le nouveau président de la transition a tenu à rassurer la communauté internationale. « Je voudrais rassurer les organisations sous-régionales, régionales et la Communauté internationale que le Mali va honorer l’ensemble de ses engagements pour l’intérêt supérieur de la nation », a-t-il juré.

Un autre engagement pris, qui va dans le sens de poursuivre les travaux déjà entamés pour la concrétisation de l’accord pour la paix et la réconciliation du Mali issues du processus d’Alger.

Aussi, a-t-il assuré que les conclusions du dialogue national seront mises en œuvre de façon judicieuse.
Lundi 7 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :