Mali : la CEDEAO rappelle aux autorités de la transition leurs engagements.


Le président en exercice de la Conférence des chefs d’État de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest était ce dimanche 17 octobre au Mali. Une visite qui a permis au président Ghanéen Nana Akufo Addo de réitérer la position de la Cedeao sur la transition.

Les autorités de la transition s’étaient engagées à organiser des élections présidentielles et législatives au mois de février 2022 après deux coups d'État en août 2020 et mai 2021. Mais depuis quelques temps, le discours a évolué à Bamako et le gouvernement n’exclut plus la possibilité de proroger la transition.

Interrogé à ce sujet à l'occasion de plusieurs interviews, le Premier ministre Choguel Maïga défend cette nouvelle approche, même s'il s’en remet aux conclusions des assises nationales de la Refondation qui doivent se tenir du 25 octobre au 21 novembre 2021.

Au sujet de Wagner, rfi.fr visité à Dakaractu révèle que le président de la transition aurait nié les velléités prêtées au Mali de signer avec cette société privée de sécurité.
Lundi 18 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :