MODOU BARA DOLLY MBACKÉ : « Comment gagner avec une tête de liste qui se réveille à 17 h ?… Un parti n’est un dahira… Cette défaite ne se justifie pas »


La défaite de Benno Bokk Yaakar à Touba face à Wallu qui l’a devancé de plus de 72 000 voix risque de rester au travers de la gorge de certains leaders encore pour un bon moment. Serigne Modou Bara Dolly lui, ne cache pas son énervement. En conférence de presse, le chef religieux ne mâche pas ses mots. 


Pour lui , certains choix ont été hasardeux et même préjudiciables. Il cite Serigne Fallou Mbacké Galass Kaltom qui, dit-il, a manqué de mouiller le maillot malgré son statut de tête de liste départementale. « Comment gagner quand on se réveille à 17 heures ? »

Serigne Modou Bara Dolly n’épargnera pas aussi le ministre conseiller inscrit sur la liste nationale Serigne Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma, qui, assène-t-il, est resté cloîtré chez lui. Un parti politique n’est pas un dahira. J’étais le seul à sortir lorsque Ousmane Sonko était à Touba. Aucun leader n’a osé investir le terrain. C’est comme si j’étais la tête de liste (…). J’espère que le Président va prendre en main ses affaires politiques. La politique ne peut se passer dans une salle ».  

Dans son réquisitoire, Cheikh Bara Guèye aura été le seul leader à qui il reconnaîtra le travail abattu sur le terrain. Par rapport aux responsables politiques recrutés pendant la campagne, Modou Bara Dolly Mbacké précisera qu’ils n’ont rien apporté et que leurs mouvements simulés n’ont été que pour justifier les sommes reçues. Il estimera que cette défaite du Président Sall à Touba est incompréhensible au vu de tout ce qu’il a fait pour les populations, pour le Khalife et pour la cité...
Mardi 2 Août 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :