Justice : Vers l’introduction d’un bracelet électronique comme sanction alternative pour certaines peines


Les réclamations récurrentes de certaines organisations de défense des droits de l’homme allant dans le sens de promouvoir des sanctions alternatives à la place des emprisonnements sont en voie d’être satisfaites. Des mesures alternatives comme les bracelets électroniques sont en train d’être étudiées par les autorités sénégalaises pour venir à bout du surpeuplement des prisons, a annoncé le ministre de la justice, Garde des Sceaux.
 
‘’Nous sommes en train de travailler sur la possibilité de mettre des bracelets électroniques. Nous avons notre service juridique qui est en train d’y travailler. Mais, pour faire ça, il faut quand même modifier les dispositions du code pénal. Pour que le Code l’autorise, nous sommes en train de travailler sur ça. Nous avons même bouclé ce travail-là, il va falloir que cela passe devant l’Assemblée nationale pour qu’effectivement cela rentre dans le corpus judiciaire au Sénégal. Et à partir de ce moment-là, je vous assure que les bracelets électroniques seront effectivement introduits et cela permettra d’éviter à certaines personnes d’aller en prison. Cela participera à décongestionner les prisons’’, a confié Me Malick Sall. C’était ce vendredi 30 août 2019, à l’issue d’une visite qu’il effectuait à la Maison d’arrêt de Rebeuss, suite au décès des deux détenus, dans leur cellule.  
Vendredi 30 Août 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :