Journée internationale de la presse : une panoplie de doléances listées par la presse koldoise.


Lors de la célébration de la journée internationale de la presse, ce lundi 03 mai, la presse locale de Kolda a listé une panoplie de doléances dans son mémorandum remis au préfet. La presse koldoise dans sa diversité s'est réunie autour du mythique arbre Moussa Molo Baldé pour y tenir un sit-in avec des tee-shirts rouges et des pancartes. 

El Hadj Coly, porte-parole du jour, de déplorer en ces termes : « aujourd’hui, la presse est en danger. Et les journalistes sont dans la précarité surtout les correspondants régionaux. Nous interpelons les patrons de presse pour les longs stages. Et c’est pourquoi, il urge d’appliquer la convention collective du code de la presse, entre autres.» 

Dans la foulée, il précise : « nous voulons que les tracasseries policières, les violences, les meurtres cessent envers les journalistes dans l’exercice de leur mission. Mais nous tenons également à rappeler aux autorités le retour de l’aide à la presse pour les correspondants régionaux qui travaillent dans la précarité totale. Il est important pour nous de disposer d’un matériel adéquat de travail car nous sommes conscients du rôle de quatrième pouvoir que nous jouons. C’est pourquoi, il est de notre devoir de jouer ce rôle de contre pouvoir. » 

Cette journée a servi aux journalistes de prétexte pour passer en revue leurs maux, forces et faiblesses. Ainsi, après sa lecture, le mémorandum a été remis au préfet du département Diadia Dia...  


Mardi 4 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :