Forum pour la Vaccination : Umbalo s'inquiète de l'apparition de nouveaux foyers de polio en Afrique.


Umaru Ombalo, le président de la République de la Guinée Bissau, par ailleurs Président en exercice de la CDEAO, a pris part au Forum pour la Vaccination et l'Éradication de la poliomyélite en Afrique qui s'est tenu ce 10 décembre au Cicad. Prenant la parole devant le chef d'État Macky Sall, il déclare " Je remercie tous ceux qui contribueront généreusement à financer l'acquisition de vaccins afin de les rendre disponibles pour tous les enfants d'Afrique. Depuis l'adoption de 1998 de la résolution sur l'éradication mondiale de la poliomyélite, des progrès remarquables ont été accomplis dans nos États avec l'aide de l'Organisation Mondiale de Santé (OMS).

Cependant, nous sommes encore confrontés à des difficultés logistiques car il faut transporter les vaccins dans les bonnes conditions sur toute l'étendue du territoire y compris dans les zones difficiles d'accès. Il faut miser maintenant sur la chaîne de froid pour garantir leur qualité" , a - t- il souligné. "Je me félicite de l'assistance d'une forte coalition mondiale en vue de combattre efficacement la poliomyélite et toutes les autres maladies virales qui touchent notamment les enfants en bas âges. Il faut aussi annoncé les contributions enregistrées lors du dernier sommet mondial que j'ai tenu en Octobre dernier en Allemagne sont de parfaits illustrations de notre engagement commune et solidaire" a -t- il ajouté. Ce dernier a aussi manifesté ses craintes face à l'apparition de nouvel foyer de polio sur le continent Africain, " y compris dans les zones où la maladie était totalement disparue.

Nous recommandons aux populations d'être vigilantes et de continuer à maintenir la surveillance efficace ou efficiente de grâce et notamment l'utilisation de la nouvelle technologie numérique. Il faut renforcer la coopération transfrontalière, établir un programme commun de vaccination afin d'éviter que la libre circulation des personnes, notamment en Afrique de l'ouest se rend plus difficile à la couverture d'un vaccin complet des enfants de zéro dose. Nous avons tous les raisons de croire que nous pouvons réussir ensemble à éradiquer la poliomyélite en Afrique et partout d'ailleurs dans le monde, tout en poursuivant nos efforts et mieux coordonner nos actions", a -t- il conclu...
Samedi 10 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :