Falsification supposée du règlement intérieur de l'Assemblée nationale : Oumar Youm rejette les « allégations » de l'opposition.

Depuis quelques temps, le règlement intérieur de l'Assemblée nationale fait l'objet de vives contestations. Pour cause, l'opposition parlementaire évoque une supposée falsification de ce règlement intérieur qui est le garant du fonctionnement de l'hémicycle. Une accusation que rejette le président du groupe parlementaire BBY, dans une interview avec Dakaractu.
Pour Maître Oumar Youm, il n'y a pas de quoi fouetter un chat par rapport au règlement intérieur.

« Pour moi, il n'y a pas de péril en la demeure. C'est à dire qu'on se fait mal pour rien du tout. Le règlement intérieur de l'Assemblée nationale c'est diverses dispositions dont la base c'est la loi de 2002 modifiée en 2005, puis modifiée par la loi organique de 2008, modifiée par une autre loi organique de 2010 et je pense que la dernière modification c'est la loi organique de 2019. Normalement quand on dit loi organique, la source c'est le journal officiel, maintenant dans la pratique de vulgarisation de la loi, il se peut que l'assemblée, que les cabinets d'avocat font des éditions qu'on appelle code de procédure pénale, mais la source officielle c'est le journal officiel », a précisé le parlementaire.

Poursuivant ses explications, Me Oumar Youm, souligne que ceux qui parlent de falsification ce sont ces mêmes personnes qui brandissent le règlement intérieur pour invoquer des lois. « Je pense bien que peut-être dans la compilation, il y a eu des erreurs. Mais n'empêche qu'il faut retenir une chose, c'est à dire que ce règlement intérieur c'est la base de travail depuis très longtemps et que personne n'a contesté cette base de travail. Ceux qui l'invoquent d'ailleurs président des séances sur la base de ce règlement intérieur et n'hésitent même pas à sortir ce règlement intérieur pour invoquer des lois. Cela veut dire que 99% des textes actuels sont des textes qui ne souffrent l'objet d'aucune contestation possible », a conclu le président du groupe parlementaire BBY...


Mercredi 30 Novembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :