Entretien avec Bougane Guèye Dany/ Les vérités crues du leader de Guem Sa Bopp : « Je préfère une mauvaise justice, qu'un pays sans justice (...) L'offre entrepreneuriale doit voir le jour. Ce que je pense de cette nouvelle donne politique... »


D'un discours clair et concis, le président du mouvement Guem Sa Bopp, s'exprimant en direct dans 'Entretien avec Dakaractu', a donné ses impressions sur l'actualité politique et sociale notamment sur ce qui s'est passé il y'a 15 jours.

Pour Bougane Guèye Dany, " le Sénégal a vécu un ras-le-bol général pendant 9 ans. Le peuple a été docile devant une situation qu'il n'a pas hésité de refuser au prédécesseur du président Macky Sall". 
Aussi, signifiant que le Sénégal est à la croisée des chemins et qu'il était tant que le peuple puisse tenir son destin en main, cette situation déclenchée par le leader du Pastef doit être une leçon pour toute la classe politique."

Le signal qui a été lancé n'est pas uniquement pour le président Macky Sall, c'est l'expression d'une jeunesse martyrisée qui veut lancer à tous ces hommes politiques un message fort. Et ce message n'est rien d'autre que le réveil brutal d'un peuple longtemps biaisé", fera savoir le président du mouvement Guem Sa Bopp, Bougane Guèye Dany.
D'ailleurs, il interpelle le président Macky Sall sur la lecture qu'il devait faire même sur la situation liée à l'immigration clandestine car, ceci n'était qu'un avertissement. Malheureusement, ces émeutes récentes ont été fatales et naturellement, lui ont tordu la main alors qu'il devait réagir depuis belle lurette.

Pour le leader de Guem Sa Bopp, "cette jeunesse a besoin simplement d'un environnement économique sain. Il ne s'agit pas donc, pour l'État du Sénégal, de débourser de l'argent et des financements tous azimuts, mais plutôt, de rendre le cadre favorable à l'emploi décent.

Dans le cadre politique, Bougane Guèye Dany refuse toute étiquette le faisant passer pour un 'politicien' : "Je ne suis pas un politicien, mais plutôt un acteur d'une politique prenant en compte les préoccupations de développement de tout un peuple".

Dans cette perspective, le président du mouvement Guem Sa Bopp entend être en phase avec les attentes des sénégalais pour pouvoir résoudre leurs difficultés.
 Pour ce qui est de la stabilité du pays ainsi que la conservation de la cohésion nationale, Bougane Guèye Dany interpelle le chef de l'État en tant que garant de la paix et de la stabilité de toute une nation. "Les sénégalais n'ont pas besoin de ce genre de discours ethniciste. Nous avons l'obligation, en tant que nous sommes, d'œuvrer pour développer cette stabilité que plusieurs pays nous envient et qui nous a d'ailleurs procuré, cette confiance de plusieurs investisseurs étrangers". Il appelle donc tous les acteurs politiques, de la société civile comme le sénégalais lambda, à lutter pour préserver ces acquis.

Revenant sur les conséquences économiques, Mr Guèye estime que celles liées à la pandémie sont toujours là. "Il nous faut un État visionnaire, un État qui anticipe car les deux prochaines années seront également très difficiles avec le virus qui a fait trop de dégâts.

Dans un autre registre, l'affaire Ousmane Sonko- Adji Sarr a été abordée par le leader de Guem Sa Bopp qui considère que "l'essentiel pour lui et son mouvement, est de lutter pour les principes de démocratie et de justice. Par ailleurs, comme le veulent les deux concernés, cette affaire doit etre titrée au clair pour que la vérité enfin, jaillisse". 

Bougane Guèye Dany fera également un survol sur la situation de la justice en considérant que "même s'il y'a des couacs à déplorer, cette justice reste la nôtre et qu'il préfère même un pays avec une mauvaise justice qu'un pays sans justice..."

Parlant de cette configuration politiquenouvelle, notamment cette entrée en lice de l'ancien N°2 de Rewmi, Bougane Guèye Dany sans équivoque affirme que cela ne fera que renforcer la nouvelle offre politique. "C'est un grand frère et je salue son initiative car, il vient élargir cette nouvelle donne. Cependant, moi j'ai un mouvement. Je l'invite donc à persévérer dans cette dynamique constante qu'il a toujours incarné."

Cependant, le leader de Guem Sa Bopp reste convaincu que la mise en place d'une coalition forte est possible avec cette génération capable de changer les choses et propulser le pays vers le développement tant souhaité.
Jeudi 1 Avril 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :