En détention au Sénégal depuis septembre 2020 : un présumé jihadiste allemand extradé


Auerbacher Marius Falk a été extradé vers son pays. Le présumé jihadiste qui a été arrêté au Sénégal en septembre 2020, après un séjour en Syrie, est arrivé ce jeudi 6 mai à Frankfurt où, rapporte le journaliste Florian Flade, il a été pris en charge par les services de police. Il est sous le coup d’une enquête pour terrorisme présumé.
 
Avant d'atterrir au Sénégal, le citoyen allemand qui avait par devers lui une carte de pilote vietnamien est passé dans plusieurs pays africains dont l’Afrique du Sud, la Tanzanie, la Gambie et la Guinée Bissau. Selon nos informations, il a au moins été contrôlé dans deux pays mais sans être inquiété. Du Sénégal, il devait se rendre au Kenya où il se serait marié à une Kenyane, comme l’avait révélé le quotidien Libération.
 
Placé en détention depuis le mois de septembre, il attendait la décision de la Chambre d’accusation suite à la demande d’extradition des autorités allemandes. Requête à laquelle la juridiction de second degré a favorablement répondu. D’où l’extradition du ressortissant allemand qui n’avait plus donné de ses nouvelles depuis qu’il a quitté la Syrie. Il se serait rendu en Asie avant de s'installer en Afrique.
 
En Syrie, Auerbacher Marius Falk se serait déjà engagé aux côtés de Jabhat al Nusra, alors branche syrienne d’Al Qaïda dont l’ancien chef est actuellement à la tête de Hayat Tahrir al Sham.
 
Selon le site tagerdesschau.de visité à Dakaractu, Marius A. était suivi par l’office fédéral de la police criminelle (BKA) qui enquête sur des allemands enrôlés dans les groupes jihadistes et leur intention contre leur pays d’origine.
Jeudi 6 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :