"Derrière l'affaire Khalifa Sall, il y a un État qui a fait recours à la justice" (Me Mbaye Sène)


"Derrière l'affaire Khalifa Sall, il y a un État qui a fait recours à la justice" (Me Mbaye Sène)
Le procès Khalifa Sall se poursuit devant le tribunal avec, ce mercredi, une intervention musclée de la part de Me Mbaye Sène.
L'avocat à la Cour, a tout d'abord donné quelques repères chronologiques de l'affaire de la caisse d'avance.
"En 2009 (élections municipales), Khalifa Sall avait remporté la palme. Le régime de Wade avait tout fait pour anéantir le Maire de Dakar avec le déguerpissement des marchands ambulants. En 2012, Khalifa Sall a apporté son soutien à l’actuel président de la République, Macky Sall.
En 2015, l’Etat envoie l’IGE (Inspection générale d'État) à ses trousses. Comme il ne peut pas l’éliminer sur le terrain politique, il a décidé de faire recours à la justice. C’est ce qui nous a amené, monsieur le président, devant la barre de votre juridiction", s'étonne l'avocat de la défense. Celui-ci s'est employé à démolir le réquisitoire du procureur avant d'en arriver aux faits eux-mêmes. Le conseil du premier magistrat de la Ville ne s'est pas seulement convaincu du caractère irrégulier de la procédure enclenchée contre le Maire de Dakar, il estime également qu'il y a un État qui tire les ficelles dans l'affaire de la caisse d'avance...
Mercredi 21 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :