DÉCORTICAGE DE L'ARACHIDE À TOUBA - Le Président de l'ADOPE sur le point de professionnaliser leurs activités


L'ADOPE ou '' Association Des Opérateurs pour le développement Économique de Touba '' souhaite immédiatement changer de démarche pour ne plus avoir à perdre autant d'argent tous les ans. Lors d'un séminaire de mise à niveau  déroulé ce week-end en présence du sous-préfet de Ndame, ces entrepreneurs qui s'activent dans le domaine du décorticage de l'arachide ont jugé urgent de quitter le secteur informel  et de s'entourer administrativement de toutes les garanties pour sécuriser leurs bénéfices et gagner des marchés de l'État.

Pour Mouhamed Ndiaye, Président de la la structure, '' la réalisation de cet objectif passe par la formalisation de leurs activités, par leur intégration dans le Comité National Interprofessionnel de l'Arachide, par l'octroi par l'État de lettres de garantie au niveau des banques, par l'arrêt de la vente anarchique des graines d'arachide aux opérateurs étrangers et particulièrement aux Chinois et enfin par la formation de leurs membres en matière de gestion globale d'entreprise. ''

Une plaidoirie renforcée par Mamadou Guèye qui, en sa qualité de secrétaire de la structure, déclare que l'idée est aussi d'aller vers la construction d'un centre d'entreposage de près de 3 hectares à Ndindy. Il y aura, a-t-il annoncé, 12 entrepôts de 80/30 pour le tri, un bloc administratif, un bloc d'hygiène. Sur ce point précis, la structure a déjà pris langue avec le porte-parole du Khalife Général des Mourides et compte atteindre ses objectifs dans les plus brefs délais.
Lundi 26 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :