Caricature du Prophète Mohamed (PSL) : L’AIS condamne et exige des excuses publiques de Macron.


L’Association islamique pour servir le soufisme (AIS) n’a pas attendu longtemps pour apporter une riposte aux  propos « malveillants et déplacés » du président de la République française, Emmanuel Macron. Face à la presse, le président de l’AIS après avoir dénoncé la sortie ratée de Macron sur la caricature du Prophète Mohamed (PSL), « appelle le président Macron à s’excuser. Et à rejeter les caricatures. Nous appelons le parlement français, le Sénat et les sages à renoncer à provoquer les sentiments des musulmans dans le monde à opter pour un discours d’apaisement et de respect des valeurs de démocratie et de tolérance que la République française prétend vouloir protéger », souligne Serigne Mame Cheikh Mbacké Khadim Awa Bâ

Le Président de l'AIS informe que l’association condamne les propos de Macron et exige des excuses publiques et un arrêt immédiat de la décision de poursuivre les caricatures du Prophète. « Nous déplorons jusqu'à la dernière énergie ces caricatures. Tout Musulman doit dénoncer ces caricatures qui touchent la sensibilité de tout musulman. Tout ce qui ressemble à un extrémisme religieux ou terroriste est à condamner parce que l'Islam ne le dit point et ne le recommande à personne », précise-t-il. 
Jeudi 29 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :