CHEIKH BAMBA DIÈYE : ' Le promoteur de la violence dans ce pays, c'est personne d'autre que Macky Sall... La violence sera de mise... Il n'a rien fait pour Nguet Ndar '


Maire de Saint-Louis de 2009 à 2014, Cheikh Bamba Dièye digère encore très mal les souffrances des populations de Guet Ndar et accuse le gouvernement Sénégalais de faire preuve de laxisme pendant que la mer tue des personnes et dévaste des maisons. Pour lui,  ce qui se passe dans la capitale du Nord '' c'est un véritable drame humain '' avec plus ''360 décès depuis 2003 ''.

Invité du Grand Jury de ce dimanche, l'honorable député estime '' qu'on ne peut pas trouver dans l'échelle des priorités, quelque chose de plus urgent '' que l'initiative qu'il faudra prendre de '' créer une digue de protection, un zone tampon entre la mer et les premières  habitations et délocaliser toutes les populations qui vont être impactées. Ces mesures ne nous coûteront pas plus de 100 milliards. Avec Macky Sall, c'est 22 000 milliards qui ont été consommés. Que représentent 100 milliards par rapport à ça ?  La langue de barbarie, c'est plus de 100 000 personnes qui y vivent . En 2009, elle a perdu 10 maisons. Aujourd'hui, c'est des centaines de maisons qui sont perdues. '' Clairement il dira que '' le gouvernement n'a strictement rien fait. C'est un manque d'empathie. Ils ont pris trois milliards qu'ils ont jetés par la fenêtre...  Dans le secteur de la pêche, le soutien de l'État est périphérique."

L'ancien ministre de la République de confier que le gouvernement Sall ne sait pas distinguer les priorités des futilités et donnera les milliards qui ont été déposés dans le TER qu'il qualifie de '' jouet ''.

Abordant les questions strictement politiques, Cheikh Bamba Dièye ne voudra pas y aller avec le dos de la cuillère. Pour lui, le Président Macky Sall a essayé d'éliminer des adversaires politiques pour passer dès le premier tour lors de la présidentielle de février.

'' Tous les Sénégalais sont conscients qu'en essayant d'éliminer Khalifa Sall et Karim, il essaie de neutraliser plus de 35% des intentions de vote...Khalifa Sall a subi l'acharnement de l'exécutif, du législatif et du judiciaire. Ce  n'est ni plus ni moins que l'acharnement.  Chaque citoyen est interpellé(...). Je suis convaincu que Macky Sall ne veut qu'une seule chose, c'est rester Président de la République et je pense que sa permanence au sommet de l'État  est un danger pour le Sénégal(...).La loi n'existe plus si non elle est là pour servir les désirs du Président ''

Cheikh Bamba Dièye de marteler que la violence, à ce rythme, est presque inévitable et accuse le Président Macky Sall d'en être l'unique responsable. '' Le promoteur de la violence dans ce pays, c'est Macky Sall et personne d'autre(..). Quand quelqu'un est capable, au sommet de l'État, de dire des contrevérités, de menacer des citoyens, d'attenter à leurs libertés,  ce président est discrédité pour parler de développement ''.

Interpellé sur l'histoire des 94 milliards évoqués par Ousmane Sonko, Dièye parlera de situation élucidée non sans dénoncer la corruption ambiante qui enveloppe l'affaire et d'indexer la Présidence. ''Ce pays est corrompu et que le nid de la corruption se trouve au palais de la République... ''
Dimanche 20 Janvier 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :