Blocage des visites carcérales : une dizaine de prisons du pays affectée par un mouvement d’humeur des agents pénitentiaires.


Blocage des visites carcérales : une dizaine de prisons du pays affectée par un mouvement d’humeur des agents pénitentiaires.
Le système carcéral traverse une situation inédite si on en croit le Secrétariat National Exécutif du Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricain (Frapp-France Dégage) qui en donne l’information.

En effet, selon l’organisation, un mouvement d’humeur a été noté dans plusieurs prisons du pays avec le blocage des visites par des agents pénitentiaires qui réclament une équité sociale. L’information n’a, jusqu’ici, pas été démentie par les autorités de l’administration carcérale.

À en croire les camarades de Guy Marius Sagna, 16 prisons du pays ont été frappés par ces difficultés liées aux visites à savoir le Camp pénal, les maisons d’arrêt et de correction de Kaolack, Podor, Mbacké, Vélingara, Bignona, Kaffrine, Diourbel, Bambey, Louga, Tamba, Kédougou, Ziguinchor, Sébikotane, Matam et Pavillon. 
Dans un communiqué, le SEN du FRAPP, a tenu à attirer l’attention de l’opinion sur la situation. Tout en soutenant les agents pénitentiaires dans leurs justes et légitimes revendications, les camarades de Guy Marius Sagna ont, exprimé leur vive préoccupation devant cette situation qui affecte les détenus.

Les agents pénitentiaires protestent contre les discriminations salariales dont ils sont victimes. D’ailleurs, d’après le SEN du FRAPP, le régisseur de la prison de Louga est allé jusqu’à menacer ses agents de sanction pour avoir interrompu la visite et fermé les secteurs de la prison. Dakaractu qui a essayé d’y voir plus clair, a cherché tant bien que mal à entrer en contact avec certaines des autorités carcérales. De sources concordantes, la situation serait revenue à la normale dans certaines prisons où les agents ont été mis devant leurs responsabilités.

Accusant le président Macky Sall et son gouvernement d’être responsables de cette situation, le FRAPP a plaidé pour une revalorisation des conditions des agents pénitentiaires, pour un meilleur traitement et un meilleur statut...
Vendredi 27 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :