Baisse des prix du loyer : les acteurs immobiliers en désaccord avec un certain nombre de décisions prises par Macky Sall


Pour apporter des solutions face à la flambée des prix du loyer qui commence à prendre des proportions inquiétantes, le gouvernement et les acteurs secteurs de l’immobilier avaient entamé des concertations dans le but de réduire le coût élevé du loyer. 
En effet, surpris de voir le président Macky Sall prendre un certain nombre de décisions qui ne prennent pas en compte les propositions formulées lors des concertations déjà entamées, la FACIS (Fédération des Agents et Courtiers Immobiliers du Sénégal et l’ANAIS (Association Nationale des Immobiliers du Sénégal) ont fait face à la presse ce vendredi 18 novembre 2022 pour éclaircir un certain nombre de choses abordées lors des concertations. 
« Nous avons participé à l'ensemble des concertations qui ont été initiées par les autorités du Sénégal depuis 2017. 2019, 2021 et récemment, en 2022, nous n'avons raté aucune réunion, en tout cas, aucun atelier allant dans le sens justement de travailler sur la problématique du loyer. Et un certain nombre de décisions, ou de propositions avaient été prises lors de ces rencontres là et ça a fait l'objet d'un rapport qui a été déposé auprès des autorités. Mais à notre grande surprise, le 5 novembre dernier, le président de la République a pris un certain nombre de décisions qui n'ont pas du tout été en corrélation avec ce qui ressort de ces concertations », explique Mbaye Sène, porte-parole de l’ANAIS.
Face à l’incohérence constatée dans la décision de l’État allant dans le sens de réduire le coût du loyer, les acteurs dudit secteur ont dénoncé la démarche qu’ils qualifient « de décision unilatérale ». Concernant la bonne marche du secteur de l’immobilier, les agents et courtiers immobiliers exigent de l’État qu'il mette en place un organe de régulation du secteur.
Vendredi 18 Novembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :