Bagarre à la mosquée de Sicap Baobabs : le sous-préfet des Almadies a remis de l'ordre


L’affaire de la mosquée de Baobabs où les imams s’accusent mutuellement d’avoir détourné les 5 millions FCFA de la mosquée, connaît un début de solution. En effet, sur convocation du sous-préfet des Almadies, et du commissariat de Dieuppeul, sous la supervision exécutive des imams et oulémas du Sénégal, une issue a été trouvée en présence des imams et délégués de quartier des Sicap Baobabs, Amitié et Karack.
L'Imam Ousmane Diop reste l'Imam ratib de la dite mosquée et la personne morale pour toutes décisions sous sa tutelle. Les imams El Hadji Omar Ndoye et El Hadji khalifa Ndiaye demeurent  imams suppléants. L’Imam Ousmane Diop va gérer les prières des vendredis et toutes les heures de prières du jour et mortuaire... Tout autre acte avant ou après la cérémonie sera suspendu jusqu'à nouvel ordre... Il a été mis fin aux mandats des membres du comité de gestion. Un nouveau comité de neuf membres sera mis en place sous la supervision du grand imam ratib, responsable moral de la grande mosquée de Sicap Baobabs.
 
Pour rappel, le chef du parquet de Dakar avait demandé l’audition de toutes les personnes impliquées dans l’affaire de la mosquée de Baobabs où les imams s’accusent mutuellement d’avoir détourné les 5 millions FCFA de la mosquée. Le commissariat de Dieuppeul chargé de l’enquête avait démarré ses auditions ce mercredi. Les enquêteurs avaient commencé par les principaux concernés à savoir l’imam ratib et son adjoint.
 
La prière aura désormais lieu en présence des forces de défense et de sécurité. L'autorité invite les fidèles de ladite mosquée à ne commettre aucun acte de violence...
Vendredi 28 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :