Assemblée nationale/ Vote du budget du MINT : L’opposition bloque la séance !


Tout est parti de la prise de parole de la députée Amy Ndiaye Gnibi qui a haussé le ton sur un collègue de l’opposition. Le député de l’opposition, après avoir pris la parole, a fustigé la manière dont le président Macky Sall traite Serigne Moustapha Sy et que ses évènements sont même boycottés par le pouvoir en place. Prenant la parole devant le pupitre, la députée Amy Ndiaye Gnibi s’est défoulée sur le député de Tivaouane Massata Samb qui, en retour, a exigé des excuses. 
Le président de l’Assemblée nationale a jugé nécessaire de suspendre la séance pour une trentaine de minutes. Mais à la reprise, les députés de l’opposition ont refusé de poursuivre la séance sans que la parlementaire de Benno, ne soit rappelée à l’ordre, conformément à l’article 58 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale.
En effet, l’article stipule que « le rappel à l'ordre est prononcé par le Président. Est rappelé à l'ordre tout député qui trouble les travaux de l'Assemblée par ses interruptions, ses attaques personnelles ou de toute autre manière. La parole est accordée à celui qui, rappelé à l'ordre, s'y est soumis et demande à se justifier. Lorsqu'un membre a été rappelé deux fois à l'ordre dans la même séance, le Président, après lui avoir accordé la parole pour se justifier, s'il le demande, doit consulter l'Assemblée à mains levées, sans débat, pour savoir s'il sera de nouveau entendu sur la même question ».
 
À la reprise de la séance, le président de l'Assemblé nationale a fait appel à l’article 55 du règlement intérieur qui dit que « l’Assemblée étant le lieu par excellence du débat démocratique, celui-ci doit être serein, courtois et impersonnel. Toute attaque personnelle, toute manifestation ou interruption troublant l'ordre, toute interpellation de collègue à collègue sont interdites.  » Mais l’opposition n’entend pas reprendre les travaux sans que les excuses de la parlementaire Amy Ndiaye Gnibi ne soient formulées.

Pour rappel, c’est le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique qui fait face à la représentation nationale pour défendre son budget.
Dimanche 27 Novembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :