Aminata Touré en porte-étendard de l’Afrique à Berlin : « Le développement de l’Afrique, la paix et la stabilité exigent un préalable avec des dirigeants respectant la constitution… »


Présente au dialogue annuel des anciens présidents et premiers ministres à Berlin, l’ancien premier ministre du Sénégal et actuelle députée à l’Assemblée nationale a pris encore la parole pour donner sa position sur le développement de l’Afrique. En tant que membre du conseil d’administration du Club de Madrid, organisation indépendante réunissant plus de 100 anciens présidents et premiers ministres à travers le monde, Aminata Touré participant du 31 octobre au 1er novembre au dialogue annuel de Berlin sur le thème «  Diriger en temps de crises convergentes », a lancé son message à l’endroit de la communauté africaine :
« les dirigeants africains ont l’entière responsabilité de développer leurs pays en les industrialisant, de créer des emplois pour les jeunes et de maximiser le potentiel des femmes car personne ne le fera à leur place. Ils ont également cette responsabilité de garantir la paix et la stabilité de nos pays en respectant à la lettre nos Constitutions », considère l’ancienne présidente du Conseil économique, social et environnemental. » 
Un message qui n’épargne pas le président Macky Sall que son ancien ministre invite au respect de la constitution.
 
 
Aminata Touré de rappeler aussi les conditions d’injustice dans lesquelles, selon elle, évolue l’Afrique parmi lesquelles les conditions draconiennes d’accès au financement du Développement, le loyer exorbitant de l’argent quand il s’agit de l’Afrique, le refus du statut de membre permanent au conseil de sécurité sans compter le lourd héritage de la colonisation
Mardi 1 Novembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :