Agriculture/ANCAR : Vers l'intégration de l'approche Champ -École - Producteurs (CEP) dans le dispositif du CARS


L’approche CEP est mise en œuvre au Sénégal depuis les années 2000. mais son intégration dans le dispositif de conseil agricole et rural n’est pas encore bien marquée. Le Champ -Ecole - Producteurs (CEP) est un cadre de rencontre et de formation pour un groupe de 25 à 30 producteurs, une école « sans murs », qui se déroule dans un champ, tout au long d’une saison de culture.
C’est un lieu d’échange d’expériences et de connaissances où des producteurs qui partagent les mêmes intérêts, recherchent, discutent et prennent des décisions collectives sur la gestion d’un champ en partant de sa situation réelle. Suite à la requête soumise à l’Agence nationale du  conseil agricole et rural (ANCAR), la FAO a accordé à l’ANCAR un projet de coopération technique (TCP) facilité sous le code TCP/SEN/3705/C2, concernant « l’institutionnalisation de l’approche champ-école-paysan (CEP) au Sénégal », pour une durée de six mois et prenant fin le 30 juin 2019. Ce projet de TCP-facility a permis à l’agence de faire une analyse de son dispositif afin de renforcer la promotion d’un nouveau paradigme de conseil agricole basé sur les principes de l’approche CEP pour davantage impliquer les agriculteurs dans le dispositif de conseil et leur permettre d’adapter les innovations scientifiques et technique à leur conditions locales. À travers ce projet de coopération technique (TCP), l’ANCAR a bénéficié de l’appui de la FAO pour échanger avec l’ensemble des acteurs dans les différentes directions de zones de l’ANCAR. Cet exercice a permis de collecter des informations auprès de tous ces acteurs. Par ailleurs, ces rencontres participatives ont permis à ces acteurs d’identifier les contraintes et de croiser leurs visions et perceptions afin de proposer une orientation pour une meilleure opérationnalisation du conseil agricole et rural. À la suite des consultations dans les différentes zones d’intervention de l’ANCAR, une stratégie d’intégration de l’approche CEP dans le dispositif de conseil agricole et rural est élaborée. En vue de sa validation, l’ ANCAR a organisé en partenariat avec la FAO un atelier national qui a regroupé les acteurs du système national de conseil agrosylvopastoral (SNCASP). L 'objectif de l'atelier est" de valider la stratégie d’intégration de l’approche CEP dans le dispositif de conseil agricole et rural du Sénégal (CARS) avec les différents acteurs. "La rencontre s’est tenue ce mardi 17 septembre 2019 à la sphère ministérielle OTD de Diamniadio. Dans son discours, la directrice générale de l’ANCAR madame Aminata Touré, rassure que « le document de la stratégie qui fait l’objet d’une présentation a été élaboré à travers un processus participatif et inclusif, impliquant l’ensemble des acteurs : prestataires publics et privés des services de conseil agricole et rural, les services déconcentrés des ministres sectoriels, les projets/programmes ainsi que les bénéficiaires. » Le coordonnateur du bureau sous régional de la FAO, le Dr. Gouantoueu Robert GEI, est revenu  dans son allucution, sur l’historique de CEP.  

En effet, initié par la FAO en Asie, en 1989, "le champ école des producteurs (CEP) est l’une des approches les plus performantes développées et promues par la FAO au cours des trois décennies, permettant aux agriculteurs de devenir des acteurs incontournables dans la prise de décision dans leurs propres systèmes agricoles. Le CEP est un apprentissage interactif et partitif  offrant aux agriculteurs, pasteurs, pêcheurs et forestiers, la possibilité de disposer d’une plate-forme pour apprendre les uns des autres, partager des expériences et tester sur terrain de nouvelles options et des idées. » Pour le CT1 du MAER, M. Younoussa Mballo, "l'Etat du Sénégal, avec l'appui des partenaires au développement, a beaucoup investigation ces dernières années , sur la géneration de technologies. L'approche des CEP s'inscrit dans ce cadre et son institutionalisation permet de normer et d'accélérer le transfert des innovations technologiques générées par la recherche"...
Mardi 17 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :