Affaire Khalifa Sall : L'État veut écarter la municipalité de Dakar du procès en appel


Affaire Khalifa Sall : L'État veut écarter la municipalité de Dakar du procès en appel
Dans le dossier Khalifa Sall, la municipalité de Dakar ne peut se prévaloir d'un intérêt lésé pour se constituer partie civile. Ce sont les avocats de l'État, Mes Baboucar Cissé et Samba Bitèye, qui ont émis cette thèse. Ces conseils ont demandé lundi l'irrecevabilité de la constitution de partie civile de la mairie. 

"La constitution de partie civile de la Ville doit être déclarée irrecevable par la Cour. Les avocats commis ne peuvent pas justifier leur constitution", a déclaré Me Cissé, affirmant notamment que l'État avait "tous les droits et le devoir d'agir". 

L'avocat a ainsi demandé à la Cour de ne pas joindre au fond sa demande, c'est-à-dire que le procès se poursuive et que la Cour fasse droit à leur demande avant d'ouvrir les débats de fond...
Lundi 23 Juillet 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :