Accès à la commande publique / L’Armp, la Banque mondiale et Onu-femme renforcent les femmes entrepreneures.


L’onu-femme, l'Armp et la Banque mondiale au chevet des femmes entrepreneurs. Ils ont commandité une étude à un cabinet, sur l’implantation des résultats positifs dans la passation de marchés à la commande publique. C’est ce jeudi 10 juin 2021 que le rapport a été rendu public.

Initiateurs de cette étude, les partenaires misent sur l’accès à la commande publique des femmes entrepreneures du Sénégal.

L’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) a décidé d’accompagner les femmes à l’image des autres couches de la société civile pour leur permettre de comprendre les marchés publics. Car, dit-elle, les femmes entrepreneure ne sont pas présentes dans les appels d’offres des marchés alors qu’elles représentent 33% des entrepreneurs du Sénégal.

Quant à la Banque mondiale, sa mission première, c’est de lutter contre la pauvreté. Dans ce cadre, elle a proposé d’accompagner les femmes pour leur faciliter l’accès à la commande publique. Et les femmes du monde rural ne seront pas en reste car l’institution monétaire a élaboré des programmes qui s’activent dans le monde rural.

Selon les autorités, ce sont plus de 200 femmes entrepreneures qui sont formées. Mais cette formation va se poursuivre car l’objectif c’est de permettre aux femmes d’être plus présentes dans le marché.  
Jeudi 10 Juin 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :