ABDOULAYE SOW (Apr- Kaffrine) : "Qui ose comparer Macky à un inspecteur radié où à un ancien Pm incapable de justifier les 45 milliards alloués à des chantiers ou encore à un maire qui a pris une caisse d'avance pour sa poche ? '


Dans le cadre d'une tournée politique entrecoupée de meetings et de rencontres déroulés pour sensibiliser autour de la loi portant parrainage des candidats à la prochaine Présidentielle, Abdoulaye Sow n'a pas raté l'opposition Sénégalaise dans ses composantes les plus médiatisées, ces derniers jours.
Ce week-end, à Kaffrine, le responsable politique de l'Apr a regretté le manque de valeurs sûres et convaincantes au sein de la gauche composée essentiellement, selon lui, '' d'un inspecteur des impôts radié, d'un ancien Premier ministre qui n'arrive toujours pas, depuis 10 ans, à  expliquer par où sont passés les 45 milliards de francs jadis alloués aux chantiers de Thiès, de maire n'ayant pas pu distinguer les fonds d'une caisse d'avance de ses avoirs personnels''. 

Une ironie toute trouvée pour faire allusion respectivement à Ousmane Sonko, Idrissa Seck et Khalifa Sall.

Abdoulaye Sow de se vouloir subtil mais  clair dans le discours avant de se poser la.question suivante: '' qui osera comparer le Président Macky Sall à ces gens ? ''. Pour lui, entre son leader et les autres '' il n y'a pas photo ''. 
Rappelant que sa région avait réussi à octroyer à la coalition Bby 62% lors des dernières élections législatives pour élire les députés Vilane et Amy Ndiaye, Abdoulaye Seydou Sow souhaitera obtenir pour le compte du Président Sall un taux de 80% au moins. 

Face à l'essentiel des responsables politiques de Kaffrine, le leader politique invitera tout le monde à une unité des cœurs pour une éclatante victoire au soir de la joute électorale. Ce sera, à ce seul prix, dit-il, que la région pourra valablement réclamer sa part à l'identité nationale. '' Réélire le Président Macky Sall, c'est assurer la stabilité de ce pays. On ne peut confier notre pays à des aventuriers. On ne peut confier à des gens qui, dans leur Cv n'ont que des scandales à faire valoir...''
Lundi 20 Août 2018
Dakaractu




1.Posté par abdoun le 20/08/2018 03:11
il n'y a que les poulars qui le defendent, ce pays ne vous appartient pas,Macky est nul et vous le soutenez parce qu'il est al poular

2.Posté par diko le 20/08/2018 09:05
Bonjour M Sow

je panse qu"il faut se regarder devant un miroir.
L'inspecteur est radié pour ses compétences.
pour l'ancien PM il a un pb de 45M qu'il au au moins réalisé quelque chose Mais nos 8M qu'est qu'on a fait avec
il faut osé un débat d’idée

3.Posté par TEUSS le 20/08/2018 09:21
Laye avec tes oreilles de nafekh
Ce qui est clair c'est Macky qui a payé cette argent en 2012 a Bara Tall avec des avantages
Exo de taxe et le marché de la route Kaolack Fatick
Bayil féne mak dou féne

4.Posté par pouye le 20/08/2018 12:13
on vous laisse avec elhadji diouf vous aviez fut un débat et vous osez nous amerde avec vos parole qui n ont pas de chance

5.Posté par URUBE le 20/08/2018 13:29
ET LE 7 MILLIARD QUE WADE A DONNE A MACKY D APRES LUI.SOW VS PENSAIENT QUE LES SENEGALAIS NE SONT PAS REFLECHIT?

6.Posté par Ibrahima NDAO le 20/08/2018 17:22
Toute personne qui réfléchit est déjà convaincue par le bilan de Macky. Réélire Macky SALL s’impose à tout citoyen sénégalais soucieux du développement de notre Sénégal.

7.Posté par ABDOUN le 21/08/2018 00:00
HAL POULAR

8.Posté par Zer le 21/08/2018 01:55
Mais ils mieux que toi pure transhumant! Prostitué politique comme Ablaye Sow! Wakhal ! Tu es pire monsieur transhumant nga pute politique nga! Bande de fédéraux nuls 2019 premier gnou Kate sen nday à la Can et nous rendre notre foot ball!

9.Posté par Maodo gallé le 21/08/2018 07:35
Le bourreau et les victimes,
M SOW parle de comparaison entre Macky et ses trois adversaires politiques. Macky SALL a participé activement à la liquidation de Idrissa SECK et c'est lui qui l'a remplacé dans leur parti d'antan et à la primature.
Il est à l'origine de la radiation de l'inspecteur du tresor, SONKO.
Il est aussi derrière l'emprisonnement du maire de Dakar, Khalifa SALL. Et bizarrement c'est la même justice (indépendante) qui est là mais toujours du coté du pouvoir. Thiey sénégal



Dans la même rubrique :