300 000 véhicules en circulation dans la ville : Dakar pousse le bouchon très loin !


300 000 véhicules en circulation dans la ville : Dakar pousse le bouchon très loin !
A Dakar, ça ne roule plus vite sur aucune voie de dégagement ou voie secondaire. Le constat est unanime : la ville étouffe sous le poids d’un parc automobile estimé à plus de 300 000 véhicules.

De longues files de circulation, des klaxons à n'en plus finir tel est le quotidien des automobilistes sur les axes principaux de la capitale sénégalaise. A cet effet, le Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (CETUD) a identifié plus de 40 « points noirs » dont 12 particulièrement critiques dit « points rouges ».

Il s'agit de la Route des maristes, Khar Yallah, Keur Gorgui-Sacré-cœur rue Aimée Césaire, Angle avenue Cheikh Anta Diop, Cité Keur Gorgui-VDN…

Malgré un plan de circulation expérimenté en Mai 2016 entre les ronds-points « Boulangerie jaune et JVC » qui débouchent sur la Vdn, rien n’a vraiment changé. La situation est devenue pire qu’il y a trois mois. Aux alentours de 18h, c’est une mêlée inextricable de part et d’autre.

Selon la division transport et circulation de la ville de Dakar, chaque mois 8000 véhicules s’ajoutent au parc automobile de Dakar, soit 96 000 par an.

Vox Pop
Mercredi 3 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :