UGB / Saint-Louis : Les travaux d'assainissement lancés pour un montant de 700 millions de francs.


Bientôt les problèmes liés à la question de l'assainissement de l'université Gaston Berger de Saint-Louis vont devenir de vieux souvenirs. En effet, les autorités universitaires et la coordination des étudiants de Saint-Louis ont procédé ce vendredi au lancement des travaux de construction des ouvrages d'assainissement d'eaux usées de ladite université.
 
Estimés à un coup global de 700 millions de francs CFA, ces travaux vont durer douze mois et à terme, ils devraient améliorer considérablement les conditions de vie des étudiants dans le temple du savoir avec la reconstruction de la station principale, et la réhabilitation des trois stations secondaires pour connecter le réseau au système de drainage de la ville de Saint-Louis. Des travaux qui viennent à point nommé selon le président de séance de la Coordination des Étudiants de Saint-Louis, Djiby Dieng, dans un contexte marqué par de vives tensions entre étudiants et forces de l'ordre dans l'espace universitaire. "Ces travaux viennent à point nommé. Car nous avons besoin d'un bon cadre vie pour bien étudier", a rappelé le président  de séance de la CESL, Djiby Dieng.
 
Pour le directeur général de l'Onas Ababacar Mbaye, la mise en œuvre de ces travaux va impacter positivement le cadre de vie des étudiants et de l'espace universitaire. 
" Le chef  de l’État Macky Sall a donné des instructions fermes pour l'effectivité de ce projet à temps pour une meilleure amélioration du cadre de vie des étudiants. Ce sont des travaux qui vont d'ailleurs impacter positivement le cadre de vie  de l'espace universitaire et des villages environnants aussi", a rappelé d'emblée le directeur de l'Onas.  
Abondant dans le même sillage, le directeur du Centre des œuvres universitaires de Saint-Louis, Pape Ibrahima Faye, de préciser que le démarrage effectif de ces travaux d'assainissement de l'université Gaston Berger de Saint-Loui montre l'engagement sans faille de l’État du Sénégal et le président Macky Sall au plus haut niveau au service d'un enseignement de qualité. 
 
"Le démarrage de ces  travaux d'assainissement reflète une vision de l’État du Sénégal pour un enseignement de qualité, mise en œuvre par le ministre de l'enseignement supérieur de la recherche et de l'innovation, le Dr Cheikh Oumar Anne qui n'a ménagé aucun effort pour l'aboutissement de ce projet en attendant le démarrage des autres travaux liés à la voirie interne, la connexion Wi-Fi, et le déficit d'eau potable dans les campus sociaux", a conclu le directeur du Crous, Pape Ibrahima Faye...

Samedi 13 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :