Trafic de migrants : un agent de joueurs guinéen risque 5 ans à 10 ans de prison.

Le prévenu Abdoulaye Touré a fait face au juge ce mercredi 27 avril 2022 du tribunal correctionnel de Dakar. Il est poursuivi pour escroquerie, association de malfaiteurs, trafic de migrants et faux et usage de faux en complicité avec un Guinéen Sidiki Kouyaté qui a pris la fuite. Il sera élucidé sur son sort le 11 Mai prochain.


Trafic de migrants : un agent de joueurs guinéen risque 5 ans à 10 ans de prison.
Interrogé sur les faits qui lui sont reprochés, le mis en cause, Abdoulaye Touré a nié les faits qui lui sont reprochés. Face au juge, le prévenu est revenu sur sa relation avec les quatre plaignants avant de déclarer qu'il exerce le métier « d'agent de joueur. »
« Mon travail consiste à faire voyager les jeunes à travers le monde. Je n'ai jamais reçu de l'argent pour faire un trafic de migrants », a-t-il expliqué.

Pour leur part, les plaignants disent avoir remis chacun une somme d'argent à Abdoulaye Touré pour leurs voyages en Europe allant de 4,6 millions pour Mariama Soumah, 1.618.857,79 fcfa pour Bintou Bangoura, 647.089,12 mille de fcfa pour l'oncle de Siré Diallo et 1 million de Mouhamed Camara.

Invité encore à clarifier ces accusations, le sieur Abdoulaye Touré donne sa version : « personne ne m'a donné de l'argent, mais plutôt ils ont donné ça à Sidiki », déclare-t-il devant le juge. Revenant sur la question des faux passeports et faux visa qu'il a donnés à Binetou Bangoura. Il avoue au juge de n'avoir jamais donné à la plaignante un passeport encore moins un visa.

Interpellé sur sa relation avec Mohamed Camara, l'un des plaignants, Abdoulaye Touré précise qu'il a rencontré ce dernier en Guinée. « Il m'avait sollicité pour l'aider afin qu'il puisse voyager en Europe, mais je ne pouvais rien faire à cause de la pandémie », a-t-il fait savoir.

Lors de son réquisitoire, le procureur a demandé au juge d'appliquer la loi avec une peine de 5 à 10 ans de prison, même si l'avocat de la défense a plaidé la liberté surveillée de son client.

Quant à la défense d'Abdoulaye Touré, elle a sollicité, pour sa part, une application bienveillante de la loi et clarifie qu’« Abdoulaye Touré n'est qu'un agent de joueur comme tous les agents. Il faisait voyager les jeunes comme on est chez nous. Encore une fois, on ne peut pas parler de trafic de migrants parce qu'il n'a jamais fabriqué un visa ou un passeport à personne. Cela montre qu'il n'est pas un trafiquant... », a souligné la robe noire.

Les plaignants ont réclamé des dommages et intérêts à Abdoulaye Touré (5 millions 500 pour Mariam Soumah, 1 million pour Mouhamed Camara, 3 millions pour Bangoura et 647.089,12 mille de francs Cfa pour l'oncle de Siré Diallo).

Le délibéré est fixé au 11 mai prochain
Mercredi 27 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :