Tivaouane : Profanation d'un des plus anciens sanctuaires religieux de l'Afrique de l'Ouest.


Le cimetière catholique de Tivaouane jouxtant la mairie, un des plus anciens symbole de la coexistence fraternelle entre musulmans et catholiques de la sainte ville a été profané.

C'est lors de la préparation des séances de nettoyage en prélude à la célébration de la Toussaint que des fidèles qui se sont rendus sur les lieux sont tombés des nues. Des fidèles catholiques ont trouvé sur place une tombe qui a été profanée et un des pans du mur complètement saccagé par une entreprise de construction chinoise. N'eût été l'intervention du curé, le pire allait arriver.

D'ailleurs nous renseigne-t-on, l'évêque de Thiès s'est rendu sur les lieux pour calmer la colère des fidèles catholiques Tivaouanois. 

En effet, selon notre source, le bâtiment qui est en train d'être édifié à côté du cimetière catholique est un centre d'état civil informatique moderne. 
Toujours, renseigne notre source, ce cimetière catholique date des années 1800 et c'est Serigne El Hadji Malick Sy lui-même, qui de son vivant, aurait facilité son acquisition aux catholiques Tivaouanois.

Une vieille coexistence entre musulmans et catholiques que Mame Abdou Aziz Sy Dabakh, Al Makhtoum et Al Amine ont tenu à perpétuer et qui risque aujourd'hui d'être remise en cause...  
Mercredi 21 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :