Thiès : "Nous avons tous fait nos testaments comme Ousmane Sonko et nous allons livrer bataille au prix de nos vies!" (Birame Soulèye Diop)


Après la sortie du leader de Pastef/Les Patriotes, Ousmane Sonko, lors de son meeting à Keur Massar pour annoncer qu'il est prêt à en découdre avec le régime en place et qu'il a déjà fait son testament, c'est au tour de l'administrateur de Pastef, Birame Soulèye Diop,  d'enfoncer le clou. 

En effet, face à la presse, Birame Soulèye Diop a signalé que le Président Macky a éliminé Karim Wade et Khalifa Sall de la course à la présidentielle et "qu'il ne le fait jamais avec élégance". Selon l'administrateur de Pastef, "il pense qu'il a fait ce qu'aucun autre président du Sénégal n'a fait, mais il n'ose pas demander aux sénégalais de choisir entre lui et un autre candidat".
Par rapport à l'affaire Sweet Beauté, le maire de Thiès-Nord estime que "la justice a déjà rendu sa décision depuis longtemps. Toutes les conditions d'une distribution normale de la justice ont été rendues".
Toutefois, poursuit-il, ce qui leur reste c'est comment faire pour éliminer un candidat politique. "Mais que Macky Sall sache que nous sommes en phase avec notre leader Ousmane Sonko. Nous sommes prêts à répondre sur tous les fronts", fera-t-il savoir, avant de rappeler les propos du Président Macky Sall quand il était dans l'opposition : "Il avait dit que le combat contre ce gouvernement se fera en 2011.  
 
Poursuivant, Birame Soulèye Diop soutient que  "nous sommes au courant que Macky Sall a détourné des milliards FCFA destinés à l'armée pour renforcer l'armement de la gendarmerie. On a tout vu", se désole-t-il. 
S'agissant des 14 morts enregistrés lors des évènements du mois de mars 2021 et dont la procédure judiciaire n'est toujours pas enclenchée, Birame Soulèye dira "qu'il y a trop de manipulations". 
 
Pour lui, "Macky Sall pense qu'ils sont des peureux". Et d'ajouter : "Ousmane Sonko a fait son testament. Nous tous nous avons fait nos testaments. Nous allons livrer bataille au prix de nos vies". 
 
Ne voulant pas s'en arrêter là, Birame Soulèye Diop a également dénoncé les dossiers portant sur les rapports de la Cour des comptes qui sont restés sans suite et une justice qu'il estime fonctionner à deux vitesses. "Que la justice fasse sont travail. Car si c'était Ousmane Sonko cela n'allait pas se passer comme ça", précise-t-il. 
 
Aussi, invite-t-il, les sympathisants et militants de Pastef à se lever comme un seul homme pour faire face à ce combat auquel, Macky Sall les appellent. Non sans ajouter que "Thiès ne sera pas en reste dans ce combat". 
Mercredi 25 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :