Thiès : Des imams et prédicateurs de la région à l’école du waqf


Après une tournée de deux jours dans les foyers religieux de Thiès, Tivaouane et Ndiassane, la Haute Autorité du Waqf (HAW) et la Ligue des Imams et Prédicateurs du Sénégal (LIPS) ont tenu un atelier sur "le rôle des imams et prédicateurs dans la promotion du waqf". Ces imams et prédicateurs sont considérés comme des relais privilégiés pour porter le message jusque dans la communauté. Cette initiative, selon le Directeur général de la HAW, Racine Bâ, devra inciter les imams à mettre en place des waqf productifs dont les recettes serviraient à l’entretien de leurs mosquées. 

D'après le président de la LIPS, Imam Dame Ndiaye, " le Waqf est un moyen de lutte contre la pauvreté et contribue à la stabilité économique d'un pays". Mieux, dira-t-il, cette formalisation du waqf par l'État du Sénégal permet une meilleure organisation de cet instrument de la finance islamique sociale afin de mieux répondre aux attentes des populations vulnérables. 
Le président du Forum islamique pour la paix (FIS), Serigne Cheikh Ahmed Saloum Dieng a pris l'exemple de Serigne Mourtada Mbacké pour dire que le Waqf est un moyen pour contribuer au développement de la cité, car il permet de renforcer l'économie en appuyant, les plus démunis et les projets de développement. 
À rappeler que la Haute Autorité du Waqf est une institution de l'État du Sénégal rattachée au ministère des Finances et du Budget.
Lundi 30 Octobre 2023
Dakaractu




Dans la même rubrique :