Thiénaba / La fatwa du khalife Baye Serigne Assane Seck aux mosquées des "ibadou" : "Notre tolérance a des limites... Des mosquées pourraient être fermées, si..."


Après la prière de l'Aïd El Kébir dans la cité religieuse de Thiénaba, le khalife Baye Serigne Assane Seck a déploré le désordre dans l'organisation des heures de prière dans la cité de Mame Amary Ndack Seck.
 
Après avoir interpellé les " ibadou" sur cet état de fait, le guide religieux a exhorté ces derniers à se conformer aux enseignements de leur parent (Mame Amary Ndack Seck). Selon lui, toutes les autres mosquées doivent se soumettre aux heures prescrites par la grande mosquée de Thiénaba. Et la tolérance dont la famille religieuse fait montre, doit aussi amener tout un chacun à se conformer aux textes de la cité.
 
Le guide religieux n'écarte pas d'ailleurs de fermer des mosquées, si jamais ces dernières continuent de prévaloir leur diktat au détriment de la cité.
 
Le khalife de Thiénaba a également insisté sur l'organisation des conférences religieuses. D'après lui, il va falloir réglementer ce secteur dans la cité en ayant de meilleurs thèmes qui sont en phase avec les enseignements de la cité. À le croire, il faudrait impérativement que la jeunesse soit suffisamment enracinée et que les thèmes dissonants soient tout simplement bannis. Le khalife a remercié l'État actuel d'avoir écouté ses conseils en écartant tout projet de représailles...
Lundi 17 Juin 2024
Moussa Fall



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :