TRANSPORT : Les Chauffeurs de l’administration sénégalaise, se disent sous-estimés par les membres du gouvernement.


Après plus d’une année d’exercice, l’Amicale des Chauffeurs de l’Administration du Sénégal (ACAS), s’est réunie, ce matin au CNFA de Rufisque, pour procéder à leur première assemblée générale ordinaire. L'ACAS a été mise en place le 11 juillet 2016 et regroupe l’ensemble des chauffeurs de l’administration sénégalaise. Lors de cette assemblée générale,  l’ex président du comité de pilotage, a été reconduit à la tête de l'amicale pour un mandat de 2ans. Occasion pour Mohamed Matar Guèye, président de l’amicale des chauffeurs de l’administration du Sénégal, d’inviter le Gouvernement à penser à l’amélioration de leur traitement salarial, ainsi que la prime de prudence annuelle qui leur est allouée. « Concernant la masse salariale, nous avons rencontré le directeur de la fonction publique, mais jusqu’à présent nous n’avons pas obtenu gain de cause », informe-t-il. 

Devant la cherté du loyer, ces chauffeurs demandent à l’État de leur octroyer une indemnité de logement afin de leur permettre de disposer d’un toit où caser leurs familles. Ces derniers souhaitent avoir une audience avec le président Macky Sall, pour lui faire part de  leurs dures conditions de vie. Mohamed Matar Guèye de poursuivre : «nous avons déposé 100 demandes de soutien, seulement 8 des membres du gouvernement ont répondu à l’appel. Peut-être qu’ils nous sous-estiment».

« Concernant les primes de prudence, ça date de 1982 et jusqu’à présent, il n'y a pas eu de réforme. On te fait conduire un véhicule de 100millions et on te donne 60 000 FCFA par an, c’est vraiment difficile. Il doit y avoir des réformes », soulignera le président de l’amicale des chauffeurs de l’administration du Sénégal.

Par ailleurs, selon Pape Sara Ndiaye, chef de cabinet du Ministre de l’Élevage, Samba Ndiobène Ka, ces chauffeurs occupent une place fondamentale dans l’administration sénégalaise. M. Ndiaye, d’ajouter que « l’État est en train de faire des efforts en terme d’accompagnement, de traitement salarial, d’accompagnement social avec le programme de logement et les chauffeurs de l’administration étant membres de l’administration, vont bénéficier de ces retombées. »
Samedi 8 Février 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :