TOUBA - SERIGNE CHEIKHOUNA MBACKÉ : "Nul n'a le droit de dire au Khalife ce qu'il doit faire... Si l'on veut éviter à ce pays une catastrophe, le Président devra..."


Serigne Cheikhouna Mbacké Sam Ndoulo aura choisi d'y aller franco. Câblant Dakaractu-Touba, le Mbacké-Mbacké a, très vite, fait une mise au point en direction des gens qui se hasardent à prodiguer des conseils  ou indiquer des conduites à tenir au Khalife Général des Mourides. 
Cela faisant suite aux sorties de certaines personnes sollicitant du Patriarche de Darou Miname qu'il modifie son entourage. Visiblement écœuré par ces attitudes, le chef religieux de Ndoulo ne se fera pas prier pour marteler que l'affaire "Sweet Beauté" ne saurait en rien intéresser le saint homme. 
Dans le même ordre d'idées,  il précisera que ces remous qui défraient la chronique ne sont que l'œuvre de Satan et que le président de la République gagnerait à consentir des sacrifices pour permettre au Sénégal de conserver la paix...
Lundi 15 Février 2021



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :