Subvention à l’énergie : 267 milliards FCFA injectés en faveur des clients de la Senelec.


La subvention sur l’électricité a été bien accueillie depuis l’annonce de nouvelles mesures visant à une tendance baissière. Mais qui sont vraiment concernés par ces nouvelles orientations ? 

Le directeur général de la Senelec, Papa Demba Bitèye, a apporté plus de précisions sur la répartition et clarifié la réorientation de la subvention des produits énergétiques. À l'en croire, ces mesures gouvernementales concernent au premier chef les clients de Senelec. Dans un exercice de présentation dans la perspective de la mise en œuvre de ces mesures de réajustement de la subvention et de son corollaire, à savoir les modifications de la grille tarifaire de l’électricité, Pape Demba Bitèye a rappelé que ces derniers sont répartis en deux grandes catégories : les clients domestiques et les clients industriels. L’objectif est donc essentiellement de contribuer à la communication gouvernementale avec comme point de mire le volet concernant l’électricité pour les domestiques et les industriels.

 

Pour ce qui est des clients domestiques, il faut noter qu’ils souscrivent dans leur intégralité à la basse tension. L’écrasante majorité des clients de Senelec provient du segment des domestiques basse tension. En revanche, chez les clients industriels, il y a ceux qui sont abonnés à la basse tension, d’autres à la moyenne tension et une faible minorité à la haute tension.

Quatre (4) sous-catégories composent le segment des clients domestiques avec  la première considérée comme la tranche sociale dont la consommation moyenne ne dépasse pas 150 kWh par mois et qui constitue 60% de la clientèle domestique de Senelec. Il y a une catégorie suivante qui a une consommation mensuelle estimée à 250 kWh. Celle-ci représente environ 25% de la clientèle totale. Ensuite vient une troisième catégorie qui, cette fois, a une consommation moyenne de 700 kWh représentant 13,8% des clients domestiques de Senelec. Enfin, il y a une dernière catégorie, qui contrairement aux précédentes, souscrit à la moyenne puissance et a une consommation mensuelle avoisinant les 1.000 kWh. Elle représente pour sa part la portion congrue de la clientèle domestique de Senelec, representant exactement 0,40%.

 

Des représentations ont été faites pour permettre d’apprécier visuellement la différence schématisée entre les clients domestiques de la 1ère tranche, aussi dénommée tranche sociale par opposition aux autres. Elles reproduisent la projection des appareils électriques correspondant à la puissance consommée mensuellement. Pour les clients domestiques de la tranche sociale, l’électricité est utilisée pour couvrir des besoins nécessaires voire impératifs dans une société qui aspire à l’émergence, la lumière pour l’éducation des enfants, un ventilateur pour se rafraichir en période de canicule, un frigo pour les besoins vitaux de l’alimentation entre autres. Comparée à la première, la dernière catégorie, renferme elle, un souci de confort très élevé qui explique la présence de cette multitude d’appareils qui consomment beaucoup d’électricité.

 

267 MILLIARDS FCFA DE SUBVENTION.

 

D’après les explications du directeur général de la Senelec, Papa Demba Bitèye, le gouvernement a toujours fait le choix de soutenir le développement du secteur en mettant le consommateur au centre de ses préoccupations, surtout les plus vulnérables. Il a ainsi mis en place un dispositif pour les protéger en supportant une partie de leur facture d’électricité par le biais d’une subvention. Il s’agit de 267 milliards FCFA répartis de façon uniforme à la totalité de la clientèle. C’est un mécanisme de solidarité sociale qui constitue une rareté dans le continent et même à travers le monde, les pays les plus riches y compris, a fait savoir l’autorité en précisant la nécessité de rééquilibrage comme le démontrent les chiffres de 2022 et ceux prévus pour 2023. Pour lui, les différences de quotient de subvention entre les tranches démontrent l’attention particulière accordée à la première catégorie, qui a le besoin le plus urgent d’assistance et d’accompagnement par l’État.

 

Sur les chiffres, il renseigne que ces clients sont au nombre de 1 159 146,  soit 48%. Cette attention particulière accordée aux couches vulnérables en maintenant la subvention qui leur est accordée en l’état est une illustration indiscutable du choix de son Excellence, Monsieur le Président de la République de rester constant dans son option de toujours mettre ces couches vulnérables au centre de ses stratégies.

La subvention continuera d’être un levier essentiel sur lequel l’État va continuer de s’appuyer pour accompagner et soutenir les citoyens sénégalais les plus vulnérables dans leur consommation de produits énergétiques.

 

Papa Demba Bitèye, à nouveau, a insisté sur le fait que la subvention telle que pratiquée par notre pays démontre que la solidarité gouvernementale n’est pas un slogan ni simplement une posture symbolique, mais une option qui traduit la sensibilité sociale réelle de Monsieur le Président de la République. Il a souligné que la subvention de l’État continue à être effective et pour toutes les tranches de consommateurs de Senelec. Seulement, pour la rendre pérenne et plus efficiente, elle a été réajustée pour mieux refléter la volonté sociale et solidaire du Président de la République.

 

PLUS DE 1600 MW INSTALLÉS EN 52 ANS.

 

Le directeur général de la Senelec a également saisi l’opportunité pour rappeler que d’énormes progrès ont été réalisés dans le sous-secteur ces dernières années. Selon lui, la Senelec a réussi le doublement de sa capacité installée, le maillage total de notre pays par le réseau interconnecté, et la diversification de ses sources d’énergie.

« De l’indépendance à 2012, soit en 52 ans, la puissance totale installée dans le réseau électrique national était de 700 MW. À l’heure actuelle, la puissance installée dans le pays dépasse 1 600 MW dont 30% proviennent de sources renouvelables. Nous avons réussi tout cela, en ce temps si court, sans disposer de ressources gazières et pétrolières », a soutenu Papa Demba Bitèye qui promet des perspectives prometteuses dans un futur proche.

 
 
Jeudi 12 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :