Sandiara : La Der et le Pnud au chevet des jeunes porteurs de projets favorables au développement économique de leurs localités.


Située dans le département de Mbour, la commune de Sandiara est dans la ligne de mire de la Délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (Der) et du Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud). Elle fait partie des localités qui vont bénéficier d’un programme porté par ces deux structures. 

Birane Mamadou Salane, Chef des projets innovations à la Der, au micro de Dakaractu est revenu sur les grandes lignes de cet accompagnement que la structure qui l’emploie entend mettre en œuvre en collaboration avec le Pnud.

‘’Ce projet s’appelle Programme pour la promotion de l’entreprenariat digital. Il est initié par la Der et le Pnud au niveau des communes de Bargny, Sandiara et Mont-Rolland. L’objectif de ce programme est de pouvoir sélectionner dans chacune de ces communes, 20 jeunes à former, à accompagner dans une phase d’incubation de 2 mois et ensuite à leur accorder des financements de sorte à ce qu’ils puissent créer des start-up ou des entreprises digitales qui vont appuyer le développement économique de leurs localités’’, a-t-il expliqué.

Ce vendredi 24 décembre 2021, a été l’occasion pour M. Salane et ses collaborateurs, de se réunir pour poser les jalons pour la mise en œuvre effective de ce programme dédié aux jeunes. ‘’Nous étions, aujourd’hui, dans le cadre d’un atelier de 72 heures au sortir duquel 20 jeunes ont été retenus sur les 40 présélectionnés. Et ce sont ces 20-là qui vont entrer dans une période d’incubation de 2 mois’’.

Ainsi, à la sortie des deux mois d’incubation, la Der et le Pnud vont ‘’accorder un financement avec un ticket moyen de 5 millions aux meilleurs projets qui vont sortir du programme’’, a-t-il précisé.

Concernant la phase d’incubation, il a relevé que ‘’c’est des ateliers de renforcement de capacité. Des ateliers qui se veulent une occasion de mieux structurer les 20 projets qui sont retenus dans chacune de ces 3 localités-là de sorte  qu’ils puissent être aptes et prêts à lancer le projet sur le terrain une fois que le financement sera octroyé’’.

Le choix porté sur Sandiara, il l’explique. ‘’C’est principalement le dynamisme économique de cette localité qui, aujourd’hui, est une zone économique spéciale intégrée qui fait que la Der et le Pnud l’ont choisi parmi les communes pilotes pour accueillir ce programme. Programme qui s’appuie sur un fonds chiffré à 250 millions répartis entre les 3 communes citées constitué de l’apport respectif de la Der et du Pnud, de 100 millions et de 150 millions.

Du nombre des 20 jeunes porteurs de projets qui ont été sélectionnés par la Der et le Pnud, M. O. Thiobane s’est dit très heureuse et satisfaite de l’initiative parce que c’est un projet qui dit-elle, lui tient à cœur. ‘’J’y travaille depuis des années. Et savoir, aujourd’hui, que je peux avoir un financement pour pouvoir dérouler mes activités’’, est, selon elle, une source de satisfaction.

Elle dit avoir présenté aux deux structures, une plateforme digitale de conseil juridique. Ce sera une application qui, à l’image de WhatsApp, sera accessible à tout le monde.
Samedi 25 Décembre 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :