Saliou Ndiaye "Anas" sous les ordres de son guide Imam Ndao


Saliou Ndiaye "Anas" sous les ordres de son guide Imam Ndao
Né en 1984, polygame et père de trois enfants, Saliou Ndiaye alias "Anas" a donné, ce jeudi, sa version des faits à la Chambre criminelle, où se poursuit le procès pour apologie du terrorisme.

Derrière tout ce que fait le commerçant, se cache un homme très connu, l'Imam Alioune Ndao. Sous ses ordres, le natif de Kaolack estime que les clés de son succès résident dans l'application de la Charia. "Imam Ndao nous avait demandé de tout faire pour aider nos frères de Syrie. Je fais ce qu'il me demande, car c'est mon guide", reconnaît l'accusé. 
Anas voulait partir en Afghanistan "pour apprendre la charia et non pour le djihad". "Quelqu'un m’avait promis de m’amener et de me régler les problèmes de logement et tout", explique-t-il. Le disciple de l'Imam Ndao a juré n'avoir jamais commis un acte terroriste ni envisagé d'en commettre. 

Pourtant, il est poursuivi pour acte de terrorisme par menace, association de malfaiteurs, financement du terrorisme et blanchiment de capitaux. "Je connais l'Imam Ndao, Makhtar Diokhané, Abdou Mbacké Bao. C'est peut-être les raisons pour lesquelles je suis ici. Imam Alioune Ndao, Dr Lô, Imam Assane Ka font partie des guides de la doctrine Ahlu Suna Al Jamma. Moi-même j'en fais partie", avoue le mis en cause. Selon lui, le groupe jihadiste Boko Haram fait régner violence et terreur pour faire appliquer la charia...
Jeudi 12 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :