SERIGNE MAME MOR MBACKÉ : « Le Khalife ordonne aux talibés de ne créer aucune tension le jour du procès à Louga et en fait la demande auprès des autres musulmans »


Alors que l'interdiction faite aux disciples mourides de créer des tensions le 04 décembre prochain à Louga à l'occasion du procès de Serigne Cheikhouna Guèye (du nom de ce maître coranique de Ndiagne accusé d'avoir commis des maltraitances sur certains de ses élèves) a déjà été relayée par Serigne Mahmadan Mbacké Mourtadha, voilà que Serigne Mame Mor Mbacké Falilou a tenu à  répéter le même discours et de sa propre bouche. 

Ainsi, sur ndigël du Khalife Général des Mourides, le chargé des affaires religieuses ( daaras, mosquées etc...) à Touba précisera plus clairement que les propos du Patriarche de Darou Miname sont sans équivoque et visent à éviter toute velléité de violence. Ainsi fera-t-il savoir que Serigne Mountakha Mbacké  exige que "les disciples mourides restent sereins et qu'aucun d'entre eux ne soit à l'origine de tension quelconque." 

Le chef religieux de poursuivre : " il m'a demandé de préciser que ce qu'il dit est un ndigël pour l'ensemble des mourides et une recommandation adressée au reste des musulmans de ce pays. Et puisque ceux qui sont directement touchés se sont résolus à rester longanimes, je désirerai que tous gardent leur sérénité. Serigne Touba n'a jamais commis de tort à autrui et n'a jamais riposté à un tort quelconque à lui infligé. Il m'a demandé de rappeler qu'il suit de près cette affaire."

Ce ndigël au calme et à la retenue intervient au moment des appels à la mobilisation étaient déjà lancés par des maitres coraniques de Mbacké, par leurs collègues de Ndiagne, de Kaolack et de Louga mais encore par des chefs religieux de la trempe de Serigne Ahmadou Rafa'i Mbacké,  Serigne Mame Mor Mbacké Ndock  etc... Cheikhouna Guèye connaîtra son sort le 4 décembre prochain. 
Mardi 3 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :