SADIO - Les criquets ont dévasté les champs … tous les champs.


La situation qui est décrite à Sadio est gravissime. Tous les champs ont été dévastés par les criquets qui, par la suite, se sont attaqués aux arbres. La révélation est faite par les paysans qui recevaient l’association « Aar Suñu Moomel ». À en croire Mouhamed Aïdara, chef religieux et grand producteur à Sadio, même l’herbe n’a pas résisté à la furie des sauterelles.

« L’invasion acridienne est arrivée avec force et surprise. Les sauteriaux ont tout bouffé. Les cultivateurs n’ont rien récolté. Et 90% de ces cultivateurs avaient contracté des prêts bancaires  pour se payer les semences. Je demande aux autorités de venir voir de leurs propres yeux pour comprendre l’ampleur des dégâts. Maintenant, c’est le bétail qui est en danger parce que le pâturage a été saccagé. »

Des propos renforcés par le témoignage du maire de la commune qui signale que la situation est assez affolante. « Le constat est sans appel. Les paysans vont se retrouver les mains vides. La population est menacée. Elle risque de vivre des moments pénibles. Et pour cela, nous interpellons le Président de la République et son ministre de l’agriculture.  »

Face à la presse , Bassirou Bâ de « Aar Suñu moomel » fera part de ses inquiétudes dénonçant la modicité des moyens de la DPV qui ne dispose, au plan national, selon lui, que de 14 véhicules. « Cette situation n’existe pas qu’à Sadio. Allez jusqu’à Malém Hoddar, vous verrez que les criquets ont tout mangé. Que nul ne donne des chiffres erronés quand il s’agira de parler de la quantité des récoltes ! »
Samedi 23 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :