(Reportage) COUVRE-FEU ET VACCIN / Ce que certaines populations de Touba et de Mbacké en pensent... Ce déraisonnable dédain !

Quand une partie de la population refuse catégoriquement de croire à l'existence de la maladie Covid-19, elle risque de contaminer l'autre. Pour certains, cette influence négative est plus nocive que le virus lui-même. Malheureusement, 10 mois après que la pandémie a commencé à dicter sa loi dans le pays, le doute est encore de mise dans des zones comme Touba et Mbacké.

La conséquence de ce doute, parfois soutenu par des réflexions et analyses fort bizarres, est que le port de masque est marginal voire anecdotique, la phobie du couvre-feu s'en est allé crescendo et la répugnance du vaccin plus que jamais ostensible.

Dans ce reportage de Dakaractu-Touba, on sent nettement que la communication autour de cette maladie a été un échec dans cette agglomération de Touba-Mbacké. Autrement dit, n'eûssent-été les mesures édictées par le Khalife Général des Mourides, la situation aurait été désastreuse...


Mardi 12 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :