Recrutement de nervis au PS : les jeunes socialistes démentent Barth et demandent à Aly Mané d'aller au bout de sa plainte.


L’Union départementale des jeunesses socialistes de la région de Dakar, en conférence de presse ce samedi 20 mars 2021, n’est pas restée silencieuse face aux propos accusateurs du maire de Mermoz Sacré-Cœur, Barthélémy Dias. Ce dernier reprochait au Parti de cautionner le recrutement, l’armement et le déploiement des nervis qui ont occasionné la mort des citoyens sénégalais », avait publié Barth sur sa page Facebook. Accusant ainsi, Ali Mané, de « responsable politique et recruteur de nervis ».

 Des paroles que l’Union départementale des jeunesses socialistes de la région de Dakar qualifie « d'éhontées et mensongères », et demande à Barthélémy Dias comme il l’avait annoncé sur un plateau de la place, d’apporter des preuves de ses accusations. « Nous invitons vivement le meurtrier de Ndiaga Diouf, à apporter les preuves de ses accusations devant la justice et nous l’encourageons s’il le souhaite à les exposer dans la presse pour sa propre crédibilité », a défié le secrétaire général des jeunes socialistes de Dakar, Ndiaye Diallo. 

Face à la presse au siège du parti, l’Union départementale des jeunesses socialistes de la région de Dakar demande ainsi à leur camarade, Ali Mané, de requérir la justice afin d’élucider cette affaire au regard et aux yeux de tous les sénégalais que le Parti Socialiste, surtout ses jeunes, n’est ni de près ni de loin mêlé à cette histoire de nervis.
Samedi 20 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :