Réconciliation avec Macky... Mandat Présidentiel / Moustapha Diakhaté confie n'avoir jamais été invité, maintient que les mandats sont limités à 2 et assimile l'Apr à un fan's club...


Ancien chef de cabinet du Président Macky Sall, Moustapha Diakhaté ne compte nullement fléchir dans sa posture critique et déclare plus que jamais tenir, comme à la prunelle de ses yeux, à sa liberté de ton. " Je maintiens ma position" dira t-il d'ailleurs au Jury du dimanche avec un ton engagé.

Rappelant avoir quitté le Pds en 2009 suite à un choix politique porté sur son "ami Macky Sall", Moustapha Diakhaté soutient n'avoir jamais été intéressé par des prébendes ou par des portefeuilles. L'ancien président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakar de signaler que sa liberté de ton n'est point détachable de sa personne. C'est dans la foulée qu'il réitère sa déclaration selon laquelle le Président Macky Sall aborde son deuxième et dernier mandat. " Quand il prêtait serment en 2012, les mandats étaient déjà limités à 2. L'année dernière, il a dit qu'il était réélu, il ne prête donc pas droit pas à un troisième mandat. Je n'ai fait que répéter ce que la Constitution"

Et quand le Président, interpellé  sur la question du mandat, a préféré ne répondre ni par oui ni par non, Diakhaté ne se privera pas de faire son commentaire. "Je n'apprécie pas cette réponse. Il ne peut pas dire oui. Il ne peut oas dire non. Les membres de son gouvernement doivent se poser beaucoup de questions. "

Pour ce qui concerne les rencontres que le Président est en train d'initier avec ses compagnons historiques, Moustapha Diakhaté donnera une appréciation mi-figue mi-raisin. " Ces rencontres, je les apprécie positivement, même si je n’ai jamais été associé à ces discussions. " Depuis mon dernier limogeage,  je ne l'ai pas revu. Je n'ai pas reçu d'invitation. Mais je n'étais pas à Dakar".

Une appréciation positive qu'il ne manquera pas d'entacher par la remarque qui suit. " La question fondamentale, c'est aujourd'hui le management du parti. L'urgence n'est pas de rencontrer les anciens du parti, mais c'est de mettre le parti à l'endroit. " Pire, l'endroit choisi pour dérouler ces rencontres ne convient nullement selon lui."  J'aurais souhaité que ce soit ailleurs. " Le leader politique estime que le Palais est une résidence pour le Président de la République et non un lieu de rencontre pour un chef de parti, au risque de se prêter à une " rupture d'égalité entre le Président et les autres partis politiques. "
Martelant mordicus son appartenance à l'Apr malgré ses soubresauts politiques, Moustapha  Diakhaté affirme ne guère chercher à rencontrer le Président Macky Sall,  même s'il irait répondre à son invitation.  "Je ne cherche même pas à le rencontrer. Si je le rencontre,  ce sera une question de minutes... Je maintiens ma position. Il a limogé Sory Kaba. Si je tiens les mêmes propos que Sory Kaba , il est normal qu'il  me limoge...Je suis toujours membre de Lapr et je compte le rester ".

Néanmoins,  il dit continuer à considérer que " l'Apr  est un fan's club " et que le secrétariat national est la seule structure qui fonctionne non sans signaler que le mandat du Président  à ce poste de patron national du parti a expiré depuis 6 ans. "C'est le Président du parti qui est responsable. C'est lui qui doit assurer le bon fonctionnement du parti et il ne le fait pas..."
Dimanche 19 Janvier 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :