Procès en appel : Les avocats de Khalifa Sall boudent et menacent de suspendre leur participation


Après une audience houleuse, la Cour d'appel jugeant Khalifa Sall et ses co-prévenus a rejeté, lundi la requête de la défense lui enjoignant de se dessaisir en attendant la décision du Conseil constitutionnel ou même se déclarer incompétente. 

Les avocats commis pour le Maire de Dakar envisagent désormais de suspendre leur participation au procès en appel. Au moment où nous écrivons ces lignes, l’intégralité des membres de la défense de l’édile a quitté la salle d’audience.

Quelques instants plus tôt, la défense avait plaidé pour que la Cour se déssaisisse du dossier ou que les débats reprennent après que le juge constitutionnel ait donné son avis. Une demande que les avocats ont justifié par le fait qu'il existe un lien tel que la nature des demandes invoquées devant le Conseil constitutionnel et la Cour d'appel sont identiques. "Nous ne revenons pas sur le sujet pour bloquer ce procès et traîner en longueur", s’est justifié la défense par la voix de Me François Sarr, après plusieurs passes d’armes. Khalifa Sall a refusé de parler en l'absence de ses avocats...
Lundi 9 Juillet 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :