Prime Covid-19 : Après plus d’un an d’attente, les paramédicaux poussent un coup de gueule.


Le centre de santé Gaspard Kamara a abrité ce mercredi 04 août, un énième sit-in des agents de santé paramédicaux. Un rassemblement qui entre dans le cadre d’une réclamation de la prime Covid alloué aux travailleurs de la Santé. Tous en brassards rouges derrière les délégués des centres respectifs, les agents du paramédical ont dénoncé le mutisme du ministre de la Santé face à leur situation.

Abdoulaye Malick Guèye, délégué du personnel du Samu Municipal de Grand-Yoff a porté le plaidoyer des districts de Patte d’oie, Ouakam et Maristes, pour ne citer que ceux là, laissés en rade depuis le début.
« 105 milliards, c’est le chiffre représentant le montant dégagé par le chef de l’État au début de la pandémie. Environ 7% ont été distribués et nous n’avons toujours pas touché 1 franc de cet argent. À ce jour, nous comptons beaucoup de décès du personnel soignant, mais aussi beaucoup de nos collègues sont infectés au coronavirus. Nous sommes des agents de Santé à part entière et nous réclamons ce qui nous revient de droit », a déclaré le sieur Dièye. 

C’est le lieu de rappeler que 670 personnes avaient reçu 150.000 F chacun et le restant du personnel attend toujours la somme de 300.000 pour chaque agent.

Pour finir, le délégué estime qu’en tant que ministre mais aussi maire issu des collectivités territoriales, Diouf Sarr est bien placé pour comprendre leur situation et devrait faire preuve d’impartialité, car il est malheureux de constater que la commune de Yoff ayant reçu sa prime depuis le début, a tout le temps des privilèges par rapport aux autres localités...
Mercredi 4 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :