Pour refus de se plier à la Cedeao : Des avocats de Khalifa Sall brandissent l’arme de la CPI


Forts de la décision de la Cedeao, les avocats de Khalifa Sall sont plus que jamais engagés et déterminés à faire libérer leur client. Selon nos antennes déployées dans certains cabinets, les avocats sont sur leurs gardes et ont pris leurs dispositions pour le cas où le juge Demba Kandji ne suivrait pas le réquisitoire du procureur  Lansana Diaby. Lequel a demandé au Tribunal de se plier à la décision de la Cour de Justice de la Cedeao et libérer le maire de Dakar. Un célèbre avocat de la défense nous souffle que le collectif se prépare à toutes éventualités. «  Si notre client n’est  pas libéré mercredi, on va déposer une plainte devant la Cour pénale internationale (Cpi) contre le président de la République, le ministre de la Justice ainsi que les juges, policiers et gendarmes c’est-à-dire toutes les personnes qui ont participé aux auditions, arrestation, condamnation et détention de Khalifa Sall. Et sur la base de l’arrêt de la Cedeao et autres procédures, on va les poursuivre pour délits et crimes d’enlèvement et de détention arbitraire par une bande organisée ou formation politique organisée » nous souffle-t-on. « Le Témoin » quotidien croit savoir que certains chefs d’état « ennemis » et autres droits de l’hommistes seraient prêts à soutenir et appuyer les avocats de Khalifa Sall auprès de Cour pénale internationale (Cpi). Rien de moins !
Mardi 17 Juillet 2018
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :