Pour le respect de l’engagement de l’État à baisser les tarifs du péage : Le CCUAP lance la campagne de hastag « #samalsakaddu, #respectetaparole »


Pour le respect de l’engagement de l’État à baisser les tarifs du péage : Le CCUAP lance la campagne de hastag « #samalsakaddu, #respectetaparole »
Le Collectif Citoyen des Usagers de l'Autoroute à Péage (CCUAP) lance le compte à rebours pour amener l'État à respecter son engagement de faire baisser les tarifs du péage. En effet, rappelle le collectif, le Président de la République, lors du Conseil des ministres du 11 juin 2018, avait fait une « communication autour de la renégociation de la concession de l’Autoroute à péage Patte d’Oie-AIBD . À cet effet, le Chef de l’Etat avait demandé « au Gouvernement d'accélérer la finalisation, avant fin juin 2018, du processus de renégociation des tarifs de péage ».  
Cependant, à la fin du mois de juin, aucune baisse des tarifs n'était annoncée, mettant encore une fois à rude épreuve la parole présidentielle, regrette le collectif. Ainsi, le CCUAP, rappelle au gouvernement que la baisse des tarifs, le renforcement de la sécurité avec l'installation de barrières de sécurité, et l'installation de l'éclairage tout le long de l'Autoroute à péage, sont une demande sociale au même titre que l'approvisionnement en eau de la capitale. Le Collectif lance la campagne de hastag « #samalsakaddu, #respectetaparole » et rappelle au gouvernement que l'engagement de la baisse des tarifs à fin juillet ne saurait être repoussé à nouveau. 
Le Collectif rappelle par la même occasion sa position de voir tous les tarifs de péage baisser de moitié et  s'interroge sur le refus du gouvernement, de Eiffage, de la Banque mondiale, de l'Agence française de développement, la Banque africaine de développement, l'Apix, de rendre public le contrat de concession. Un contrat d'ailleurs introuvable à l'imprimerie nationale, éditrice du journal officiel,  comme sur le site www.jo.gouv.sn.
Lundi 23 Juillet 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :