Polémique autour du parrainage citoyen : l’Apr accuse l’opposition de vouloir fragiliser la démocratie sénégalaise


Polémique autour du parrainage citoyen : l’Apr accuse l’opposition de vouloir fragiliser la démocratie sénégalaise
L’Alliance pour la République (APR) se félicite du discours prononcé par Son Excellence, Monsieur Macky SALL, Président de la République à l’occasion de son adresse à la Nation, le 03 avril 2018, la veille de la célébration de la fête nationale de l’Indépendance.

Ce message à la Nation, dans le respect d’une belle tradition républicaine, constitue un moment de symbiose entre le Président de la République et la Nation toute entière, sur ce qui fonde notre vivre ensemble.

La qualité du message et la pertinence thématique confèrent à ce discours du Chef de l’Etat, une dimension pragmatique qui renseigne sur l’état de la nation sénégalaise, résolument engagée sur la voie de l’émergence pour tous.

En effet, le contexte solennel d’énonciation de ce message à la nation s’inscrit dans une dynamique de célébration de la jeunesse et de l’Armée, mise en exergue à travers les perspectives ouvertes par le Président de la République, en termes de renforcement de la sécurité et de la défense ; mais également en termes de financement de projets à travers la Délégation à l’entreprenariat rapide des jeunes et des femmes (DER).

L’Alliance pour la République (APR) adresse ses vives félicitations au Président de la République pour son message qui dessine les traits d’un destin partagé à travers une vision inclusive et ambitieuse d’un Sénégal par tous, un Sénégal pour tous. 

Par ailleurs, concernant le débat sur le parrainage, l’Alliance pour la République (APR) tient à rappeler qu’il ne s’agit point d’une innovation constitutionnelle.

A cet égard, le parrainage citoyen, élargi à tous les candidats à la présidentielle, n’agit pas sur le mode de scrutin qui reste inchangé. Au contraire, il met fin à une discrimination en rétablissant l’égalité entre les candidats indépendants et les candidats présentés par des partis politiques ou des coalitions de partis politiques à la candidature.

Dès lors, la volonté du Président Macky Sall de consigner ces acquis électoraux dans la Constitution, ne saurait souffrir d’aucune confusion sémantique. Les termes du dialogue politique ont été respectés dans la mise en œuvre de ce processus qui a abouti à la saisine de l’Assemblée nationale, l’espace de dialogue par excellence, entre la majorité et l’opposition.

Ainsi, l’Alliance pour la République (APR) exprime son soutien total au Président de la République dont le projet de loi sur le parrainage constitue une étape importante dans la consolidation de notre démocratie.  La spéculation abusive et les procès d’intention ne doivent pas éclipser les enjeux du parrainage, qui doit donner un égal accès à la sphère des présidentiables.

A cet effet, l’Alliance pour la République (APR) voudrait appeler à l’attention des Sénégalais, des patriotes et des démocrates qu’elle n’acceptera pas le plan de fragilisation de la démocratie sénégalaise ourdi par une frange de l’opposition en perte de vitesse et principalement préoccupée par le « ôte-toi de là que je m'y mette »

Enfin, l’Alliance pour la République tient à rappeler que le parachèvement du modèle démocratique sénégalais passe par le renforcement et la consolidation des dispositifs électoraux afin de créer les conditions d’un scrutin sincère et d’une compétition politique transparente.

Car, en dernière instance, la souveraineté appartient au peuple.

 

Fait à Dakar, le 06 avril 2018

Seydou GUEYE
Samedi 7 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :