Plainte de Abdoul Mbaye pour diffamation : Madiambal Diagne condamné à 3 mois assortis de sursis et une amende de 100.000 FCFA.


Madiambal Diagne a été condamné aujourd'hui pour diffamation à une peine de trois mois assortis de sursis par le Tribunal correctionnel de Dakar dans l'affaire l'opposant à l'ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye. Le patron du groupe Avenir Communication s'est vu aussi  infligé une amende de 100.000 FCFA. 

Le tribunal a condamné solidairement le journaliste et son collaborateur Mohamed Guèye, en tant que directeur de publication, à verser une somme d’un million de F cfa à la partie civile en dédommagement du préjudice d'image subi. Le journal Le Quotidien devra en outre supprimer de son site les passages de l'article incriminés sous peine d'astreinte.

L’ancien Premier ministre avait saisi le procureur de la République d’une plainte contre le quotidien d’informations générales. Une procédure qui est partie d’un article publié dans les colonnes du journal dans sa parution en date du 19 juillet 2018.   

Dans sa chronique « Les Lundis de Mandiambal », le journaliste avait parlé d'un besoin de « psychiatre en faveur de Abdoul Mbaye ». « Abdoul Mbaye s’est fendu d’un tweet pour dire qu’il n’a reçu que 250 millions de Hissein Habré. C’est un mensonge. Il a reçu des milliards (au temps où il était directeur de la banque CBAO) », avait soutenu le patron de Le Quotidien.  
Jeudi 12 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :